Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Luc Gérard Nyafe lance la plateforme « RDC na biso » pour soutenir la renaissance culturelle

Published

on

RDC: Luc Gérard Nyafe lance la plateforme « RDC na biso » pour soutenir la renaissance culturelle 1

L’homme d’affaires Luc Gérard Nyafe a procédé, le dimanche 21 février 2021, au lancement officiel des activités de la plateforme culturelle « RDC na biso » au cours d’une soirée organisée dans les locaux de Kin Art studio au sein du complexe Texaf à Kinshasa.

Une dizaine d’opérateurs culturels ont rejoint cette initiative dans le seul but d’oeuvrer pour la renaissance de la culture congolaise.

D’après Luc Gérard Nyafe, le moteur principal a été la sensation de la frustration de voir que que le Congo vit une acculturation.

« On a perdu un peu notre identité culturelle et le monde des médias ne véhicule plus une image positive de notre pays et les jeunes congolais de la tranche d’âge de 16 et 17 ans ne connaissent pas bien leur propre culture c’est-à-dire les choses positives qu’elle véhicule », dit-il.

Et d’ajouter : « comme une nation, on a besoin d’une thérapie nationale et ce sont les artistes en général qui peuvent y contribuer ».

Pour Luc Gérard Nyafe, le cinéma congolais a disparu, or le cinéma et les médias audiovisuels sont importants pour véhiculer l’image de soi, l’image identitaire de la culture congolaise et surtout permettre aux congolais d’exprimer ce qui a dans leur ventre.

Qu’à cela tienne, selon lui, la scène culturelle mondiale reconnaît la RD-Congo comme un véritable moteur de l’art contemporain moderne.

« On a perdu notre leadership, on doit le reconquérir en accompagnant les institutions publiques », soutient Luc Gérard Nyafe.

A son avis, il faudra que tous les congolais s’y engagent. Ce n’est pas d’abord une question de moyens mais de volonté.

Parmi les premiers projets culturels de la plateforme RDC na biso figurent en bonne place la publication d’un livre sur la cuisine congolaise.

Simultanément, Luc Gérard Nyafe s’associe à la production d’un long métrage intitulé : « destins tracés ». Un film réalisé avec des acteurs congolais et centré sur l’espoir d’une vie nouvelle.

Le film est déjà tourné et il est en post production.

En poursuivant la finalisation de ce long métrage tourné en langue nationale lingala (original, celui de Makanza), l’équipe de production recherche encore un investisseur congolais qui apporterait 10% au budget pour boucler la boucle.

La plateforme culturelle RDC na biso s’apprête à lancer des appels d’offre à candidatures pour plusieurs projets littéraires, notamment la rédaction d’un livre d’histoire de la République Démocratique du Congo, d’un livre pour enfants, d’un film de dessins animés, d’une pièce de théâtre, etc…

Pour l’initiateur de cette plateforme culturelle, le livre d’histoire sera exclusivement écrit par un groupe d’historiens congolais.

Patrick BOMBOKA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito