Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : l’UE condamne le bombardement du chantier de la Centrale hydroélectrique de Rwanguba et invite le M23 à déposer les armes

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : l'UE condamne le bombardement du chantier de la Centrale hydroélectrique de Rwanguba et invite le M23 à déposer les armes

Ayant occasionné des dégâts matériels importants et plusieurs blessés, le bombardement par les terroristes du M23, du chantier de la Centrale hydroélectrique de Rwanguba située dans le parc national des Virunga, n’a pas laissé l’Union européenne indifférente.

A travers sa représentation en République Démocratique du Congo (RDC), l’Union européenne se dit indignée par le bombardement par le M23 du chantier de la Centrale hydroélectrique de Rwanguba, à Rutshuru.

« L’UE condamne avec la dernière énergie ce sabotage d’un ouvrage d’utilité publique destiné à fournir l’électricité aux habitants du Nord Kivu », peut-on lire dans un tweet de cette représentation.

A cet effet, l’Union européenne demande aux terroristes du M23 soutenus par le Gouvernement de Kigali de déposer les armes et de se retirer des zones occupées.

« Nous demandons instamment au M23 de déposer les armes et de se retirer des zones occupées. Nous exprimons notre solidarité à la population congolaise victime de ces exactions, à l’ICCN et à son personnel ainsi que tout notre soutien sans faille aux FARDC », peut-on lire par la suite.

Tout en condamnant cette attaque barbare des terroristes du M23, le responsable du Parc national des Virunga a rappelé que les personnels civils qui travaillent sans relâche à la mise en œuvre des programmes de développement du Parc n’ont d’autres objectifs que de participer à la construction d’un futur tourné vers la paix et la prospérité pour les populations du Nord-Kivu.

Cette attaque ne fait que renforcer leur détermination à accomplir leur mission, a dit Olivier Mushiete, Directeur général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito