Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Mboso et Karume se penchent sur la mise en œuvre des réformes institutionnelles

Published

on

Le Président de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, a échangé, le mardi 11 mai 2021, avec la ministre des Relations avec le parlement, Anne-Marie Karume Bakaneme, sur la mise en œuvre de grandes réformes institutionnelles.

Au cours de ces échanges, il a été évoqué notamment la question sur la participation des membres de son cabinet ministériel aux différentes activités de plénières.

Les deux personnalités ont aussi fait le point sur le contrôle parlementaire et discuté des possibilités d’accélérer des activités de la grande réforme ou la mise en place des grandes réformes annoncées.

« Nous avons abordé trois questions essentielles, notamment la problématique de participation des membres de mon ministère aux différentes activités des plénières. Le deuxième point a trait au contrôle parlementaire. Et, enfin le troisième point est celui lié à l’accélération des activités de la grande réforme ou la mise en œuvre de grandes réformes annoncées », a fait savoir au sortir de ces échanges la ministre Karume.

La ministre des Relations avec le Parlement a indiqué que ces échanges avec le Président de la Chambre basse du Parlement congolais intervient après ceux qu’elle a eus avec le Président du Sénat quelques jours plutôt.

« Après avoir rencontré le Président de la Chambre haute du Parlement, il était important de rencontrer aussi le Président de la Chambre basse du Parlement. D’abord, pour présenter mes civilités à l’honorable président », a déclaré la ministre Anne-Marie Karume au sortir de l’audience.

Notons que la question liée aux réformes institutionnelles est en discussion dans tous les états majors des partis politiques.

Pour certains leaders politiques, les réformes institutionnelles sont une condition préalable pour l’organisation d’élections crédibles et transparentes.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito