Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : message de l’Ambassadeur Zhu Jing lors du 72ème anniversaire de la Chine

Published

on

La République populaire de Chine vient de fêter son 72 ème anniversaire.

Au cours d’une cérémonie de célébration de cet anniversaire ici en République Démocratique du Congo (RDC), l’Ambassadeur Zhu Jing a encouragé les liens forts d’amitié qui lient les deux pays.

Ci-dessous l’intégralité de son message

Allocution de l’Ambassadeur Zhu Jing à la réception célébrant le 72ème anniversaire de la République populaire de Chine

Chers amis,

C’est avec grand plaisir de célébrer avec vous, au bord du fleuve Congo, le 72ème anniversaire de la République populaire de Chine.

Je tiens à adresser mes remerciements les plus sincères et mes salutations les plus distinguées aux amis congolais qui travaillent en faveur du développement des relations sino-congolaises, et à mes compatriotes chinois installés en RDC et engagés dans la coopération et les échanges entre nos deux pays.

Cette année marque une année historique. Nous avons célébré le 100ème anniversaire du Parti Communiste Chinois(PCC).

Au cours des 100 ans écoulés, la Chine, sous la conduite du PCC, ayant pris son essor, a réussi à se relever, être prospère et forte.

Le président Xi Jinping a annoncé solennellement, lors de la cérémonie marquant le centenaire du PCC le 1er juillet 2021, que la Chine a atteint son premier objectif du centenaire, avec la mise en place globale d’une société de moyenne aisance et la sortie complète et historique de la pauvreté absolue. La renaissance de la nation chinoise est entrée dans un processus historique irréversible.

Cette année marque aussi une étape liant le passé et le futur. À l’intersection des deux objectifs du centenaire et sous la direction du PCC, la Chine, vise à réaliser un développement de haute qualité, ainsi une nouvelle étape est-elle franchie pour construire de manière globale un pays socialiste moderne.

A l’entrée de cette nouvelle époque, la Chine, face à de nombreuses difficultés, a déjà obtenu de nouveaux succès.

Nous avons réussi à contrôler rapidement à plusieurs reprises le rebondissement de la COVID-19 et vacciner plus de 1,1 milliard d’habitants. L’économie chinoise se montre stable et résiliente et pourrait connaître une croissance de plus de 8% en 2021.

La première mission d’exploration sur le planète Mars a réussi.

La station spatiale Tianhe a remporté un franc succès. Trois astronautes chinois viennent de rentrer en sécurité sur la Terre après y avoir passé agréablement trois mois.

J’espère qu’on pourra accueillir dans l’avenir des astronautes africains et surtout congolais dans la Station Tianhe.

Chers amis,

A l’heure actuelle, face à une situation complexe marquée par des mutations et une épidémie jamais vues depuis un siècle, le monde humain rencontre de multiples défis.

Le système de gouvernance mondiale a subi de profonds ajustements et le monde est entré dans une période de changements turbulents.

Plus que jamais, la communauté internationale doit s’unir et coopérer, se donner la main pour relever les défis et parvenir à un développement commun.

La Chine, en tant que puissance responsable, est prête à travailler main dans la main avec toutes les forces progressistes du monde.

Premièrement, nous devons défendre fermément le multilatéralisme, sauvegarder activement la paix et la stabilité mondiales, maintenir le système international ayant les Nations-Unies comme noyau et l’ordre international fondé sur le droit international, et s’opposer à l’intimidation des faibles par de grandes puissances, à l’ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, aux sanctions unilatérales, au découplage et même à recourir à la force.

Deuxièmement, il faut renforcer résolument la coopération contre la Covid-19, construire une ligne de défense mondiale pour la vie et la santé, soutenir la traçabilité scientifique du nouveau coronavirus et s’opposer à la politisation de cette question.

Nous sommes pour la distribution équitable mondiale des vaccins et contre le nationalisme vaccinal.

La Chine a fourni près de 1,2 milliard de doses de vaccins et de solutions originales à plus de 100 pays et organisations internationales.

Le Président XI Jinping a récemment déclaré à l’ONU que la Chine s’efforcerait de fournir au total deux milliards de doses au monde, et donnera gratuitement, avant la fin de cette année, 100 millions de doses supplémentaires aux pays en développement, en plus du don de 100 millions de USD à la Facilité COVAX.

Troisièmement, accorder une place prioritaire au développement, réaliser la prospérité commune du monde et promouvoir la construction conjointe de haute qualité de « la Ceinture et la Route ».

La Chine se concentre sur les demandes des pays en développement, en mobilisant davantage de ressources de développement pour les aider à se redresser dès que possible après la fin de la pandémie.

Quatrièmement, tenant aux principes de « consultation réciproque, d’engagement commun et de partage des fruits », continuer à participer à la réforme du système de la gouvernance mondiale, à promouvoir le système international plus juste et plus raisonnable, afin de construire une communauté d’avenir partagé pour l’humanité

L’Afrique est le continent qui comprend le plus grand nombre de pays en développement. Elle est aussi une des régions les plus dynamiques dans la mutation mondiale.

Le renforcement de la solidarité et de la coopération avec les pays africains a toujours été la priorité de la diplomatie chinoise.

Face à l’impact de la Covid-19, la Chine et l’Afrique, en surmontant les difficultés, ont avancé main dans la main.

En 2020, la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l’Afrique pour la 12ème année consécutive, ses investissements directs en Afrique ont atteint 3 milliards de USD, et plus de 1100 projets de coopération continuent de progresser, ce qui a fortement favorisé la reprise économique en Afrique.

Face aux changements de la situation internationale, la Chine et l’Afrique se font confiance, se soutiennent mutuellement sur des questions touchant à leurs intérêts fondamentaux et leurs préoccupations majeures, et s’opposent conjointement à l’ingérence étrangère, à la politisation de l’épidémie et à la discrimination raciale.

Face aux besoins du développement commun, la Chine et l’Afrique explorent activement de nouvelles voies de coopération et ont lancé conjointement l’« Initiative sur le partenariat pour le développement de l’Afrique » afin de mobiliser la communauté internationale à soutenir l’Afrique à l’époque du post-Covid.

La partie chinoise a récemment annoncé la mise en oeuvre d’un plan de partenariat Chine-Afrique sur l’innovation numérique avec la partie africaine pour promouvoir la coopération dans ce domaine.

Avec la perspective d’une nouvelle réunion du FOCAC à Dakar, les deux parties sont en train de préparer de nouvelles mesures de coopération dans les domaines du commerce, de l’investissement, de la santé, de la réduction de la pauvreté et de l’économie numérique, pour promouvoir la construction d’une communauté d’avenir partagé sino-africain.

La Chine et la RDC sont des partenaires stratégiques axés sur la coopération gagnant-gagnant.

Depuis le début de cette année, les relations sino-congolaises continuent à avancer.

Le Président chinois Xi Jinping et son homologue congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ont réussi à s’entretenir au téléphone en mai dernier, ce qui a montré la bonne voie à suivre pour le développement des relations sino-congolaises.

La visite officielle du Conseiller d’Etat et Ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi en RDC au début de l’année a donné un nouvel élan au développement des relations bilatérales.

La coopération économique et commerciale entre la Chine et la RDC s’avère dynamique.

Le volume total du commerce bilatéral du janvier au juillet a atteint 7,763 milliards de USD, soit une augmentation de 97,1% en glissement annuel. Une série de projets de coopération pragmatique se déroulent sans heurts : la construction du Centre culturel et artistique d’Afrique centrale financé par le gouvernement chinois avance bien ; la construction du Poste de 220KV Kinsuka a été lancée avec succès ; la Centrale hydroélectrique de Busanga est sur le point d’être mise en service pour la production d’électricité.

Avec l’adhésion de la RDC à l’initiative « la Ceinture et la Route », la coopération sino-congolaise bénéficiera de plus d’opportunité et connaitra un avenir plus prometteur.

Sur le plan sanitaire, 400 000 doses de vaccins anti-covid offerts par le gouvernement chinois sont bien arrivées à Kinshasa le 29 septembre, ce qui témoigne de nouveau la solidarité du peuple chinois vis-à-vis du peuple congolais.

Sur le plan culturel, l’Institut Confucius à Kinshasa a organisé en succès le premier Test d’évaluation de la langue chinoise. 59 jeunes congolais ont reçu leur bourse du gouvernement chinois pour poursuivre leurs études universitaires.

L’année 2022 marque le 50ème anniversaire de la normalisation des relations sino-congolaises. Un demi-siècle d’histoire prouve que le développement du partenariat stratégique sino-congolais suit la tendance de l’histoire, et est dans l’intérêt fondamental à long terme de nos deux pays et de nos deux peuples.

Aucune force ne peut arrêter la coopération entre la Chine et la RDC.

Nous sommes fermément convaincus qu’avec les efforts conjoints de la Chine et de la RDC, le partenariat stratégique sino-congolais axé sur la coopération gagnant-gagnant obtiendra des résultats plus tangibles et bénéficiera mieux à nos deux peuples.

Vive la République populaire de Chine !
Vive l’amitié sino-congolaise !
Vive l’amitié sino-africaine !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito