Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Nangaa annonce le report des élections au 30 décembre 2018 (officiel)

Published

on

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa vient de confirmer le report des élections au 30 décembre 2018. Cette déclaration devant la presse est faite à 3 jours de la date initiale prévue pour la tenue de ces scrutins.

« L’incendie qui s’est déclaré dans notre entrepôt a donné un coup dur à la CENI. […] Nous avons résolu de prendre l’option qui permettrait au peuple congolais d’aller vite aux élections», a rassuré Corneille Nangaa.

Le couac part de l’incendie de l’entrepôt de la CENI qui a calciné les machines à voter et d’autres matériels électoraux de 19 des 24 communes de Kinshasa.

Si 2 677 machines à voter ont été sauvées de cet incendie, explique Nangaa, le plan de rechange a permis à la CENI de ramener d’autres puisées dans le stock tampon.

« Ces machines du stock tampon ne contenaient pas de bulletins de vote. Cinq millions d’exemplaires ont commandés en urgence. Et un million constituant le premier lot de livraison sont arrivés le mercredi. Le dernier lot arrivera au soir du 22 décembre prochain», a indiqué Nangaa.

Bien plus, il y a le processus de configuration et d’initialisation de ces bulletins de vote par circonscription électorale qui exigent 60 heures supplémentaires.

Par conséquent, la CENI ne pourra être prêter que le 25 décembre prochain, soit deux jours après la date initiale des scrutins.

Devant cette impasse technique, la CENI a affirmé avoir eu deux hypothèses. Celle de tenir les élections le 23 décembre partout à travers le pays sauf à Kinshasa et celle organiser les scrutins sur toute l’étendue du territoire national en les reportant au 30 décembre prochain.

« Des consultations ont été entreprises avec les parties prenantes (institutions du pays, représentants de confessions religieuses, les candidats présidents de la République … Forte des contributions de toutes les parties prenantes, l’hypothèse de tenir les élections sur l’ensemble du pays au 30 décembre 2018 a prévalue», a révélé Corneille Nangaa précisant qu’il n’était pas question d’organiser les élections sans Kinshasa qui représente 10% de l’électorat national.

En ce qui concerne la suite du processus électoral, la CENI a décidé de respecter le calendrier électoral qui se déroule normalement. D’où la campagne électorale s’arrête ce vendredi 21 décembre 2018 à minuit.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito