Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Nomination de deux cadres de Transco à l’IGF, l’ODEP crie au scandale !

Published

on

RDC : Nomination de deux cadres de Transco à l’IGF, l’ODEP crie au scandale ! 1

Deux cadres de la Société de Transport au Congo (Transco) notamment le directeur ad intérim John Andrew Bongi et le directeur administratif et financier, Wasongolua Vumi Aimé viennent d’être nommés Inspecteurs des finances publiques, au grand désarroi de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la Société civile spécialisée aux questions de finances publiques.

L’ODEP n’en revient pas, étant donné que les « malheureux » promus connaissent présentement des ennuis judiciaires, du fait de leur implication dans le détournement de fonds publics.

Dans un communiqué publié le mardi 12 janvier 2021, ODEP sollicite la surséance de nominations des personnes citées ci-haut afin de permettre à la justice de mieux poursuivre l’instruction du dossier.

« Le Directeur général ad intérim de Transco, John Andrew Bongi Blackson ainsi que son Directeur administratif et financier, Wasongolwa Vumi Aimé, impliqués dans des malversations financières font aujourd’hui partie de nouveaux inspecteurs recrutés par l’Inspection Générale des Finances. Pour éviter de noircir la réputation de cette haute institution du contrôle des finances publiques, ODEP demande à l’Inspecteur général des finances, Chef de service, de sursoir leurs nominations, en attendant la clôture du dossier en instruction au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete », renseigne le communiqué.

Signalons que le Directeur général ad intérim ainsi que le Directeur administratif et financier de Transco font l’objet, depuis quelques mois, d’une plainte au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete. Il leur est reproché plusieurs faits infractionnels dont le principal se trouve être le détournement des fonds publics.

Ayant appris la libération conditionnelle du Directeur administratif et financier de Transco incarcéré depuis quelques jours, l’ODEP dénonce l’ingérence de certains hauts magistrats et autres sommités du pays ayant concouru à la libération de Wasongolua Vumi Aimé.

Faisant l’objet d’un avis de recherche et un mandat d’amener, le Directeur ad intérim de Transco demeure toujours introuvable.

D’autres sources ont annoncé que ce dernier serait interné dans une formation hospitalière de la place à la suite d’une contamination à la covid-19.

 Olivier Kamo

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito