Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : non satisfait des propositions du Gouvernement, le personnel administratif de la Santé s’en va en grève

Published

on

Les syndicats des professionnels et administratifs du secteur de la Santé annoncent la levée de la mesure suspendant en date du 22 juillet 2021 leur mouvement de grève décrétée le 9 juin 2021.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, le jeudi 29 juillet 2021.

Dans ce communiqué, le syndicat dit avoir constaté que le Gouvernement congolais n’a pas toujours donné une suite favorable aux différentes revendications contenues dans les cahiers de charge lui déposés, lorsqu’il a donné solutions à toutes les revendications posées par les médecins.

« Par conséquent, nous avons décidé de la levée de la mesure suspendant la grève, si rien n’est fait dans le sens de dialogue sérieux, la grève reprendra à partir de lundi 2 août 2021 sur toute l’étendue du pays, dans toutes les institutions publiques de la santé », peut-on lire dans ce document signé par Cyrille Adjate et Kibangula Joseph, responsables des deux syndicats.

Les syndicats des professionnels de Santé non médecins et administratifs qualifie l’attitude du Gouvernement de « discriminatoire et injuste » et frise la « déconsidération des autres personnels de santé ».

Il faut signaler par ailleurs qu’en dépit des propositions formulées par le Gouvernement congolais, le Syndicat national des médecins (SYNAMED) a décidé de poursuivre la grève entamée il y a plusieurs semaines.

Le SYNAMED a en effet avancé cinq conditions à l’endroit du Gouvernement pour parvenir à la levée de la grève. Parmi leurs réclamations, ils exigent :

  1. Que le Gouvernement paie immédiatement le complément de PR (prime de risque) tel que proposé au T3 (Troisième trimestre);
  2. Que le Gouvernement réduise l’IPR (Impôt sur le revenu professionnel) de 3% ;
  3. Obtenir un chronogramme d’exécution de signature des actes administratifs dans 10 jours y compris l’alignement trimestriel des médecins à la PR ;
  4. Obtenir du Gouvernement la prise en compte des rubriques immunisées de 20% dès le T4 ;
  5. Associer les délégués syndicaux dans l’élaboration du budget 2022.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito