Connect with us

a la une

RDC : OEARSE pour une gestion tripartite d’appuis des miniers à la riposte du Covid-19 pour plus de transparence

Published

on

RDC : OEARSE pour une gestion tripartite d’appuis des miniers à la riposte du Covid-19 pour plus de transparence 1

L’Observatoire d’études et d’appui à la responsabilité sociale et environnementale (OEARSE) plaide pour une gestion tripartite et transparente d’appuis financiers et matériels des opérateurs miniers à la riposte au Covid-19 dans les provinces du Lualaba et du Haut-Katanga.

En effet, il est question pour cette organisation de la société civile de réduire les risques de corruption, de détournements et d’enrichissement illicites afin que ces donations servent exclusivement à la mise en œuvre des plans provinciaux de riposte.

« Sans être exhaustif, l’organisation rappelle aux deux gouvernements provinciaux que ces contributions estimées déjà à plusieurs millions des dollars américains en espèce et en nature, devraient bénéficier pleinement à des personnes qui en ont le plus besoin. Elles ne peuvent aucunement devenir une énième source de corruption, de détournements et d’enrichissement illicite pour certains acteurs », indique le secrétaire exécutif, Freddy Kasongo dans un communiqué officiel. 

D’après cette organisation de la société civile, cette démarche de vigilance collective a pour priorité l’obtention des autorités compétentes de la mise en place des Cadres de coordination tripartite et transparente dans les deux provinces. Chacun de ces cadres devrait inclure les personnels de santé, les Gouvernements provinciaux et les corporations des entreprises minières.

C’est dans ce cadre qu’elle recommande aux parties prenantes l’opérationnalisation d’un mécanisme transparent de publication mise à jour des informations relatives aux différentes contributions et leurs affectations ; de s’investir pour accompagner les communautés impactées à améliorer la qualité des installations sanitaires et l’accès à l’eau potable ; et, d’accompagner les zones de santé à renforcer le système communautaire de prise en charge. 

Et d’ajouter : « elles devraient également prendre des mesures pour s’assurer que les managements des entreprises minières intègrent la notion de distanciation sociale dans les opérations minières industrielles ; et de s’assurer que les zones de santé autour des projets miniers, les leaders des communautés environnantes des entreprises minières et les agents de sécurité de ces dernières sont dotés des dispositifs de détection du Covid-19 et sont renforcés en capacité sur le protocole de référencement des cas suspects identifiés. »

OEARSE a par ailleurs exprimé sa grande satisfaction de voir les contributions des entreprises minières répondre à l’appel de solidarité des autorités tant nationales que locales pour lutter contre cette pandémie. Elle salue également les gouvernements provinciaux du Haut- Katanga et du Lualaba pour la mise en place des plans de riposte dont celui de la province du Lualaba se chiffre à 6 millions de dollars américains. 

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement