Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Patrick Muyaya met en garde contre toute forme de stigmatisation des journalistes internationaux

Avatar of La Rédaction

Published

on

D8CC3AB8 E6F8 4BB5 8DD1 5FF500EEE77F

Le Ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, a organisé, ce jeudi 28 décembre 2023, un déjeuner de travail avec les journalistes de la presse internationale accréditée en République Démocratique du Congo pour couvrir les récentes élections.

A cette occasion, il a mis en garde contre toute forme de stigmatisation vis-à-vis de ces journalistes des médias étrangers.

Avec la presse internationale accréditée en RDC pour couvrir les élections, Patrick a évoqué la question de leur sécurité pendant l’exercice de leur métier.

« Il était question au cours de ce déjeuner de travail avec la presse internationale de nous enquérir des conditions de travail de ces derniers; Savoir s’il y a eu des inquiétudes de toute autre nature. Comme nous l’avons tous appris avec le cas de Pascal Mulegwa qui a été violenté. », a expliqué le Ministre de la Communication et des Médias à l’issue de cette rencontre.

FED811BB BFA5 44DA A09D 687D763D9730

Au-delà des aspects sécuritaires, le porte-parole du Gouvernement a évoqué aussi le contexte dans lequel se sont déroulées les élections.

« Le contexte général dans lequel ce processus se tient et la volonté du Gouvernement qui appuie dans le cadre des prérogatives qui sont les siennes. Nous avons voulu un scrutin équitable, transparent, inclusif. Nous savons évidemment qu’il y a eu de problèmes dans la logistique, il y a des réponses qui ont été données au niveau de la CENI comme le travail est en cours notamment avec la compilation. Nous leur avons rappelé ces éléments du contexte pour qu’à leur tour ils soient en mesure de rapporter telle que la situation se produit », a déclaré le Ministre Muyaya.

Par ailleurs, le porte-parole du Gouvernement congolais a lancé un vibrant appel aux politiciens comme à la population en faveur de ceux-là qui ont laissé leur pays pour couvrir les élections en RDC.

A24B1F25 F13C 4973 809A D80B2638E38F

« Il est hors de question que ce soit de quelle manière de stigmatiser les journalistes par la couleur de sa peau ou par la couleur de son média. Les journalistes sont précieux car ce sont eux qui montrent ce qui se passe ici. Nous lançons un appel pour que personne ne s’en prenne aux journalistes. Évidemment eux-mêmes doivent s’assurer de donner la voix à tous les camps pour qu’il y ait neutralité. Nous souhaitons qu’au terme de ce processus électoral quand nous allons faire le bilan, autant nous allons dire ce que la CENI a fait, autant les journalistes ont accompagné la RDC pour consolider sa démocratie. », a insisté le porte-parole du Gouvernement de la RDC.

Aussi, le Ministre Muyaya a promis de trouver des mesures pour distinguer la presse internationale de la presse locale
avec des gilets par exemple. De sorte que lorsqu’il y a des manifestations, on puisse les distinguer aisément.

Patrick Muyaya invite les politiciens comme la population à tenir compte de la sensibilité de la période électorale.

Nadine FULA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV