Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Patrick Muyaya prend les commandes du ministère de la Communication et Médias

Published

on

Après l’investiture du Gouvernement Sama, l’heure est à la remise et reprise. C’est le cas entre le ministre sortant de la Communication et Médias, Jolino Makelele et le ministre entrant Patrick Muyaya Katembwe.

La cérémonie s’est déroulée, ce mercredi 28 avril 2021, au Cabinet du ministère de Communication et Médias en présence du Secrétaire Général de ce ministère, André Mutombo.

Le Secrétaire général de la communication et médias, qui a présidé la cérémonie, a commencé par lire le procès-verbal de remise et reprise. Ce document reprend les différents dossiers restés pendants et ceux à traiter durant toute la mandature du ministre entrant Muyaya.

Parmi ces dossiers, il y a lieu de retenir notamment ceux qui doivent être traités en urgence tels que le paiement des factures de Transcom.

Dans le lot des autres dossiers à traiter, figurent des discussions sur l’exploitation effective des chaînes de télévision privées sur satellite; la préparation des états généraux de la presse; les biens du patrimoine du ministère et ceux du cabinet.

Le même procès-verbal a renseigné aussi sur la situation de financière des dossiers relatifs à la décision de résiliation du contrat Startimes; le dossier relatif aux marchés publics de maintenance TNT; les différents dossiers en rapport avec la situation des arriérés du cabinet du ministre sortant; les engagements contractuels de l’État; le dossier relatif aux diverses dettes au titre de droit télé pour diffusion FIFA; le dossier sur la gestion du personnel ; ou le dossier en rapport avec les activités de sensibilisation de proximité sur la Covid-19.

Quant aux dossiers techniques, le Secrétaire général a suggéré qu’ils soient traités par les deux Directeurs de cabinet au cas par cas.

Dans son adresse, le ministre entrant Patrick Muyaya Katembwe a remercié son prédécesseur.

Il a annoncé ses priorités notamment la modernisation des deux médias publics, la RTNC et l’ACP.

Patrick Muyaya promet aussi de mettre en place la loi sur la dépénalisation de délits de presse, la modification de la loi de 1997 qui reglemente la presse.

Le nouveau patron des médias va aussi travailler dans esprit de dialogue permanent et la fermeté sera de mise là où il faut, a-t-il indiqué.

Quant au ministre sortant, Jolino Makelele, il est revenu sur les innovations et a encouragé son successeur à maintenir cette flamme et aussi à faire en sorte que ce ministère puisse contribuer à l’assiette fiscale.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito