Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Patrick Muyaya salue la bravoure et le patriotisme des jeunes enrôlés au sein des FARDC

Avatar of La Rédaction

Published

on

Patrick Muyaya Il ny a pas de troupes ougandaises deployees en RD Congo

Le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, a salué l’adhésion massive de la jeunesse congolaise au sein des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les combats au Nord-Kivu.

« Nous saluons la bravoure et le patriotisme des jeunes qui ont accepté d’intégrer l’armée, parce que la solution à nos problèmes ne viendra que de nous mêmes. C’est pourquoi nous avons lancé la campagne « Batela ekolo » parce que nous devons être vigilants, être sûrs que nous sommes en mesure de nous lever et de nous battre pour protéger notre intégrité territoriale. », a-t-il dit.

Selon le Ministre Patrick Muyaya, « la meilleure réponse qu’on puisse réserver aux hypocrites aujourd’hui, c’est l’enrôlement massif dans l’armée ».

Et d’ajouter : « La garantie est que nous prenons des dispositions pour que cet engagement puisse être encadré au service de la patrie. Chaque congolais doit défendre la patrie partout où il est et avec que ce qu’il a. »

A la question sur l’appel de l’ONU qui invite la RDC à éviter le discours de la haine, Patrick Muyaya a martelé s’est exprimé en ces termes : « c’est une fiction qui ressemble au discours ségrégationniste porté par le Rwanda. Il ne faut pas qu’on cherche à nous détourner des vraies raisons du problème qui est l’agression du Rwanda. Leur discours est arrivé seulement au moment où ils ont vu beaucoup de jeunes se mobiliser pour s’enrôler dans l’armée. Ils estiment que les jeunes vont dans l’armée simplement parce qu’ils veulent combattre le Rwanda parce qu’il y a un discours de la haine, non pas du tout. Nos jeunes sont dans l’armée pour défendre l’intégrité du territoire national. Cela doit-être bien clair, on ne doit pas venir nous inventer les discours (génocide), alors que nous n’avons rien qui prédispose à un tel contexte. Il faut regarder dans quel contexte le genocide s’est produit chez le voisin et regarder le contexte dans lequel nous sommes au contraire. Il faut chercher peut-être des grands mots plus forts que le génocide pour décrire les drames répétitifs que nous vivons depuis les années à l’Est de la RDC.
Cet argument est un faux argument qui vise à semer la division alors que nous, nous cherchons à être unis. »

Le Ministre Muyaya annonce qu’il compte se rendre dans toutes les provinces pour encourager les jeunes à intégrer les FARDC.

« Dans les prochains jours, nous espérons nous rendre dans toutes les provinces pour parler plus aux jeunes pour qu’ils adhèrent dans l’armée. C’est ainsi que nous apporterons des réponses solides à tous ceux qui pensent qu’ils ont droit aux richesses qui sont chez nous. », a fait savoir le Porte-parole du Gouvernement congolais.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito