Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : plus de 258 titres miniers retirés par l’État congolais en 2021 (rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

redevance miniere

Bien que l’année 2021 ait été une année prolifique pour le secteur minier de la République Démocratique du Congo (RDC), le Gouvernement congolais ne s’est pas montré complaisant face aux investisseurs n’ayant pas respecté  leurs obligations fiscales.

D’après le document publié par la Cellule technique de coordination et planification minière (CTCPM) intitulé « répertoire des opérateurs du secteur des mines et carrières », plus de 258 titres miniers, précédemment octroyés, ont été retirés en 2021.

Parmi les titres miniers retirés figurent notamment ceux de l’homme d’affaires israélien, Dan Gertler, qui avait cédé ses actifs miniers à l’État congolais après des négociations à l’amiable.

Ce même document renseigne que sur l’ensemble du territoire national de la République Démocratique du Congo (RDC), plus de 2 916 titres miniers ont été répertoriés dans 23 provinces du pays.

Au cours de l’année 2021, la province du Haut-Katanga s’est hissée en tête avec 699 titres miniers dont 422 titres miniers actifs.

La province du Lualaba arrive à la deuxième position avec un total de 552 titres miniers répertoriés et la province du Kongo Central clôture le trio de tête avec 233 titres miniers répertoriés.

Selon le ministère des Mines, les données de l’année 2021 reflètent le dynamisme du secteur minier de la République Démocratique du Congo. Un secteur porteur qui demeure compétitif, attrayant mais aussi résilient. Et ce, en dépit des effets de la crise sanitaire mondiale due à la pandémie de Covid-19 et aux répercussions du conflit russo-ukrainien.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV