Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : pour le seul mois de mai 2022, les dépenses de l’Assemblée nationale se sont chiffrées à 50,3 milliards de CDF (ESB)

Avatar of La Rédaction

Published

on

Assemblée nationale

Pour le seul mois de mai 2022, les dépenses du Gouvernement congolais pour assurer le déroulement normal des activités de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont chiffrées à 50,3 milliards de Francs congolais (CDF) soit plus de 25 millions de dollars américains.

D’après le rapport mensuel sur les états de suivi budgétaire (ESB) du ministère du Budget, les dépenses de la Chambre basse du Parlement congolais se chiffrent, en cumul annuel, à 218,4 milliards de Francs congolais (CDF) soit 109,2 millions de dollars américains.

A en croire le même document, les prévisions budgétaires arrêtées pour ces dépenses à fin mai 2022 se sont chiffrées à 225,6 milliards de Francs congolais (CDF) soit 112,8 millions de dollars américains.

A cet effet, le taux d’exécution annuel des dépenses de l’Assemblée se chiffre à 96,8% pour les cinq (5) premiers mois de l’année 2022.

Comparativement à la même période de l’année en 2021, les dépenses de l’Assemblée nationale de la RDC s’étaient chiffrées à 135,9 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions budgétaires arrêtées à 148,1 milliards de Francs congolais (CDF). Ainsi, il se dégage un accroissement très significatif du niveau des dépenses de fonctionnement de l’Assemblée nationale.

En cinq (5) mois, l’essentiel des dépenses de la Chambre basse du Parlement de la RDC a servi au fonctionnement des institutions à hauteur de 152,0 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions budgétaires arrêtées à 142,0 milliards de Francs congolais (CDF).

Les dépenses de la rémunération sont évaluées à hauteur de 56,4 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions linéaires fixées à 73,4 milliards de Francs congolais (CDF).

La même source indique que 8,6 milliards de Francs congolais (CDF) ont été affectés aux investissements en ressources propres contre les prévisions linéaires fixées à 8,6 milliards de Francs congolais (CDF).

Sur l’ensemble de l’exercice 2022, le Gouvernement devrait mobiliser plus de 541,4 milliards de Francs congolais soit 270,7 millions de dollars américains pour assurer le bon fonctionnement de l’Assemblée nationale.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito