Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : production du cuivre, le pays prêt à supplanter le Pérou comme deuxième producteur mondial d’ici 2026 (Rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

Plus de 850 000 tonnes de cuivre au premier semestre 2021 le pays se positionne pour battre son propre record de 16 million de tonnes de 2020

D’ici à 2026-2027, la République Démocratique du Congo (RDC) devrait devenir le deuxième producteur mondial de cuivre, selon un rapport publié le 30 mai 2023 par le cabinet Wood Mackenzie.

Le rapport précise qu’avec cet accroissement de production, la RDC dépassera ainsi le Pérou, après l’avoir presque égalé l’année dernière.

Pour les experts, les potentialités que possède la RDC pourra l’aider à se hisser au plus haut rang des producteurs mondiaux de cuivre.

« Dans les années à venir, la RD Congo va dépasser le Pérou […]. La RD Congo possède aujourd’hui des mines à haute teneur en minerai, plus importantes que celles du Chili et du Pérou », a déclaré Ruben Arrieta, un responsable du cabinet cité par Reuters.

Des statistiques officielles attestent que le Pérou a produit 2,44 millions de tonnes de cuivre en 2022, soit une hausse d’environ 5 % par rapport à 2021.

Quant à la RDC, elle a enregistré une meilleure progression en glissement annuel, avec une hausse de 31 % à 2,36 millions de tonnes de cuivre. Alors que le Pérou restera probablement devant cette année, avec une production de cuivre attendue à 2,8 millions de tonnes, les experts affirment que le pays fera face au manque de nouveaux projets sur les prochaines années, contrairement à la RDC.

Rappelons par ailleurs qu’en RDC, plusieurs mines sont entrées en production ces dernières années dont le projet Kamoa-Kakula, considéré comme la future deuxième plus grande mine de cuivre au monde.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV