Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Prosper-Félix Basse expulsé pour non validité de son badge MONUSCO

Published

on

RDC : Prosper-Félix Basse expulsé pour non validité de son badge MONUSCO

Le Porte-parole de la Mission onusienne en République Démocratique du Congo (MONUSCO) n’a pas été autorisé hier dimanche à entrer sur le territoire congolais, à en croire des sources concordantes à l’aéroport international de Ndjili. Raison majeure : l’expiration de la validité de son badge de service, l’un des deux documents exigés par le service de Migration selon l’accord de siège (sofa).

Avec un document de travail non en règle, indiquent les mêmes sources, Félix Prosper Basse n’a aucune raison de séjourner en RDC sans visa valide.

Selon des Experts de l’aviation, la Compagnie Asky devrait payer des pénalités allant jusqu’à 5 000 dollars US à la Direction Générale des Migration (DGM) aux frais du Trésor public congolais pour avoir amener un passager irrégulier. Cela, conformément aux règles de l’OACI en la matière.

Si le Porte-parole de la MONUSCO a passé la nuit à l’aéroport international de Ndjili, rapportent nos sources, il a pu reprendre un autre vol de la même compagnie ce lundi 22 Mai pour la destination de son choix. Ainsi donc, son retour en RDC est conditionné par la régularisation de son document administratif auprès de son employeur.

« Le porte-parole de la Monusco Félix-Prosper Basse n’a jamais été déclaré Persona non grata. Il s’agit d’un problème administratif qui est en voie de résolution. Et dans les prochains jours il sera de retour à Kinshasa pour reprendre ses activités», a réagit la MONUSCO par le canal de Monsieur Charles Bambara, Directeur de l’Information publique.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito