Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : quatre matières débattues à la réunion du Comité de conjoncture économique du Gouvernement

Published

on

RDC : quatre matières débattues à la réunion du Comité de conjoncture économique du Gouvernement 1

Le Comité de Conjoncture Economique (CCE) s’est réuni, le mardi 12 janvier 2021, sous la présidence du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba.

Au total, quatre matières importantes ont été examinées au cours de cette réunion hebdomadaire.

Primo: le dossier de créance de la Société Congolaise de Transport et Ports (SCTP)

Le Comité a examiné le dossier sur la cession de créance de la SCTP auprès de l’Etat congolais approuvé par le Gouvernement et l’a autorisé à chercher des repreneurs avec une décote ne dépassant pas 25%.

Cette opération devrait permettre à la SCTP de gérer les questions de mise à la retraite de ses agents et de la relance des activités.

Secundo: annulation de la dette de la RDC par le Gouvernement Chinois

Ici, le Comité dit avoir noté l’annulation par la Chine de la dette de la République Démocratique du Congo de l’ordre de 28 millions de dollars américains.

Il a également pris acte, au sujet de l’octroi d’un appui financier de l’ordre de 15 millions de dollars pour appuyer la mandature de la RDC à la tête de l’Union Africaine.

Tertio: Évolution de la pandémie de covid-19

Le Comité a relevé plus de 1057 nouveaux cas de contaminations enregistrés en une seule semaine.

Le Gouvernement insiste sur le respect des gestes barrières et appelle la population à cesser de développer des stratagèmes pour contourner les mesures de restrictions.

Il convient de rappeler que cette deuxième vague de la pandémie de covid-19 est plus virulente que la première.

Depuis lors, le Secrétariat Technique en charge de la riposte ne cesse d’attirer la sonnette d’alarme pour conscientiser la population sur ce danger.

Quarto: la santé du franc congolais

A ce sujet, le Comité de Conjoncture Économique a noté une légère dépréciation du taux de change, très peu significative et aussi une légère décélération du rythme de formation des prix.

Selon le Comité, le Gouvernement a terminé l’année 2020 avec un déficit de 997 milliards de francs congolais, totalement financé par des moyens sains (appuis budgétaires FMI, et BAD, et bons du Trésor).

Y ont pris part les ministres membres du CCE et les experts de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et de l’Association nationale des entreprises du portefeuille (ANEP).

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito