Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Rachat du projet de cuivre Western Foreland par BHP, Ivanhoe Mines reste évasif

Published

on

Après la publication par des médias américains faisant état d’un éventuel rachat du projet de cuivre Western Foreland par BHP, Ivanhoe Mines, compagnie minière canadienne propriétaire du projet ne sait à ce jour ni confirmer ni infirmer.

Dans un communiqué publié le mardi 5 octobre 2021, Ivanhoe Mines a rappelé sa politique consistant à ne pas commenter « les rumeurs ou les spéculations du marché » et encore moins les « négociations spécifiques ». Allusion faite aux informations faisant état des discussions entre la compagnie canadienne Ivanhoe Mines et le géant BHP pour la vente du projet de cuivre Western Foreland, détenu en RDC par Ivanhoe.

« Ivanhoe peut cependant confirmer qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas de faits ou d’événements importants non divulgués concernant le projet Western Foreland », indique le communiqué, sans réellement rejeter les allégations du média américain.

Pour certains analystes, l’arrivée de BHP en RDC marquerait une rupture dans la « politique d’investissement appliquée depuis plusieurs années par le géant minier et caractérisée essentiellement par une présence dans les pays développés ou émergents ».

Pour Ivanhoe Mines, cette transaction aurait aussi du sens puisque, déjà engagée dans le développement de Kamoa-Kakula, d’un coût global estimé à 17 milliards USD.

La compagnie pourrait ne pas avoir suffisamment de moyens à consacrer à la mise en valeur de ce second projet dans le pays.

Olivier KAFORO

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito