Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : redevabilité oblige, Kibali Goldmines remet à la Ministre des Mines le rapport général de ses opérations minières T3- 2022

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC redevabilité oblige Kibali Goldmines remet à la Ministre des Mines le rapport général de ses opérations minières T3 2022

Une délégation de l’entreprise minière Kibali a remis, ce lundi 19 septembre 2022, à la Ministre congolaise des Mines, Madame Antoinette N’Samba Kalambayi, le rapport général des opérations minières pour le troisième trimestre 2022.

En effet, ce rapport détaille notamment le fonctionnement de la mine durant le troisième trimestre de l’année en cours.

Les deux parties ont également évoqué les perspectives pour les mois qui viennent. La question sur les investissements, la sécurité dans les mines, les productions, l’énergie, la santé, la sécurité au travail, le développement communautaire ainsi que la protection de l’environnement étaient aussi au menu des échanges.

C’est ce qu’a indiqué le Chef de cette délégation, Cyril Mutombo, Directeur Général, et Directeur-pays de Barrick, au sortir de cette entrevue.

« Nous sommes venus faire rapport à la Ministre qui est notre autorité tutelle. Nous devrions lui présenter l’évolution des opérations : comment la mine se comporte, comment elle évolue. », a expliqué Cyril Mutombo.

A cette occasion, la délégation de Kibali est revenue sur le lancement des organismes chargés de la gestion de 0,3% destiné aux communautés. A ce sujet, la Ministre Antoinette N’Samba avait dépêché une équipe sur place à Durba Doko pour travailler avec celle du ministère des Mines.

« Nous sommes déjà prêts pour que cette dotation soit effectivement mise à la disposition de ce pourquoi elle a été instaurée, à savoir le développement communautaire. », a-t-il renchéri.

S’agissant de la Loi n°18/001 du 9 mars 2018 portant sur la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires pour contribution aux projets de développement communautaire, le Directeur Général de Kibali Goldmines a confirmé que son entreprise est prête pour s’acquitter de son devoir relatif à cette contribution au profit des communautés locales affectées par les activités minières.

Après ses échanges avec la délégation de Kibali, la Ministre des Mines s’est déclarée satisfaite des résultats présentés.

Kibali Goldmines, rappelons- le, est une co-entreprise entre Barrick Gold Corporation (45%), AngloGold Ashanti (45%) et Sokimo (10%).

L’investissement de la co-entreprise entre Barrick, Anglogold Ashanti et la société Sokimo a déjà dépassé la barre de 4,1 milliards de dollars américains. De ce montant, 2,24 milliards USD de paiements aux entrepreneurs et fournisseurs ; 129,9 millions USD investis dans les infrastructures et soutien aux communautés ; 573 millions USD payés comme salaires aux employés dont la majorité sont des nationaux et 1,08 milliard payés au titre de redevances, impôts et permis.

Soulignons par ailleurs que Kibali n’est pas à sa première rencontre avec la Ministre congolaise des Mines. Le Comité dirigeant de ce géant minier se plie régulièrement à cet exercice tant face à son autorité de tutelle que devant les médias.

L’entreprise minière Kibali partage de manière régulière ses chiffres d’affaires au peuple congolais en général et aux habitants du Haut-Uélé en particulier.

Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito