Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : réformes électorales, les propositions du FCC se feront dans un cadre institutionnel (Néhémie Mwilanya)

Published

on

RDC : réformes électorales, les propositions du FCC se feront dans un cadre institutionnel (Néhémie Mwilanya) 1

Le Front commun pour le Congo (FCC) réitère sa position de ne formuler les propositions sur les réformes électorales que dans un cadre institutionnel.

Tels sont, en résumé, les propos tenus par le coordonnateur du Front commun pour le Congo (FCC), Néhémie Mwilanya, à l’ouverture de la deuxième retraite politique de ce regroupement politique, le samedi 7 novembre 2020 au site touristique Safari Beach, dans la commune de N’sele (Kinshasa).

En effet, le FCC se réclamant détenteur de la majorité parlementaire, affirme être conscient de la responsabilité qui lui incombe, au regard de la légitimité que lui a été conféré le peuple à l’issue des élections de 2018.

Elle soutient poursuivre ses réflexions, loin des agitations politiques observées ces derniers mois, et dans l’esprit de débat et d’échanges fructueux de la première retraite politique. Telle est sa ligne de conduite dévoilée par Nehemie Mwilanya. 

« L’occasion me semble indiquée pour rappeler, conformément aux déclarations de la conférence des présidents, que les propositions de notre famille politique se feront dans un cadre institutionnel, après la tenue d’une journée de réflexions sur les réformes concernées et cela dans un bref délai. Je reste convaincu que les réformes institutionnelles électorales seront abordées au cours de ces assises. Celles-ci permettront aux participants d’en poser les jalons. Quoi qu’il arrive, ces reformes ne contrarient pas la mise en œuvre effective des agendas électoraux de 2023 », a déclaré le coordonnateur du FCC.

Ce dernier a indiqué que depuis quelques temps, le FCC a entrepris des contacts réguliers avec les responsables de confessions religieuses, de la société civile et des partenaires extérieurs, dans l’objectif de mettre un terme à la fracture parfois constatée lors du dernier processus électoral.

A lui de préciser : « les efforts engagés ont permis ainsi d’aplanir les divergences et jeter les bases des partenariats constructifs. Des actions concrètes devront être menées et cela chaque jour, en termes de new deal. »

C’est dans cette perspective, a-t-il poursuivi, que le FCC a mis en place un mécanisme d’encadrement des mouvements associatifs, structures qui peuvent se révéler efficaces dans le suivi de proximité, autant qu’elles ne subissent pas les « a priori » comme les partis politiques.

Olivier KAMO, depuis Safari Beach 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito