Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: relance de la production de la Miba, les agents et travailleurs doivent y contribuer (Direction)

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC: relance de la production de la Miba, les agents et travailleurs doivent y contribuer (Direction)

La Direction de la société Minière de Bakwanga (Miba) vise l’augmentation de la production de cette société d’Etat.

Pour le Comité de Direction, ce résultat ne peut être réalisé sans que les agents et travailleurs de la Miba ne se remettent efficacement au travail.

C’est le sens de l’appel que la Direction de la MIBA a lancé, le mardi 12 avril 2022, à l’endroit de son personnel lors d’une rencontre au cercle Miba à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental.

« Nous n’avons pas le droit à l’erreur pour connaitre des échecs. Nous devons maintenir l’outil de production », a noté l’Administrateur Délégué Général intérimaire de cette entreprise, M. Paulin Lukusa.

C’était aussi l’occasion pour l’ADG ai de la Miba de demander aux agents de se méfier de la désinformation.

Selon les sources concordantes, cette causerie morale est intervenue après des scènes de bagarre des agents devant la FNB Bank. Ceux-ci manifestaient leur refus de toucher 50% de leurs salaires.

« Nous devons améliorer notre production. J’ai incité le personnel à penser qu’il faille travailler pour relever la tête. Nous avons la deuxième chaine de la laverie dont nous devons terminer son montage et mettre à l’exploitation, ça nous permettrait d’augmenter la production. », a renchéri M. Paulin Lukusa.

Pour sa part, Madame Monique Kamwanya, Commis d’administration, l’ADG de la Miba a été appelé à garder cette allure de dialogue franc.

« Nous lui [l’Administrateur] demandons en tout cas de garder cette allure. Il nous a demandé de travailler, d’avoir un esprit d’équipe. Alors nous sommes vraiment contents. Comme un père de famille, il nous a dit que si on continue à faire du désordre, les investisseurs ne vont pas penser à nous », a-t-elle affirmé.

La Société minière de Bakwanga ou « Miba » est l’une des principales entreprises de la République Démocratique du Congo.

C’est une société mixte dont 80 % des actions sont détenues par l’État congolais, le reste par des investisseurs étrangers dont le principal est la compagnie belge Sibeka.

Elle est principalement active dans l’exploitation diamantaire au Kasaï (Mbuji-Mayi et Tshikapa).

La Miba croule sous les dettes en millions de dollars et les salariés accusent des retards de salaires de plusieurs mois.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito