Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Rudi international appelle au respect des droits et libertés sur Internet

Published

on

RDC : il faut faire respecter les droits et libertés sur Internet pendant la Covid-19, Rudi International !

L’ONG Rudi International a appelé  au respect des droits et libertés sur Internet, surtout en cette période de Covid-19. Une série de recommandations a été formulée pour ce faire dans une lettre d’Opinion rendue publique.

Au-delà de l’Etat, Rudi International invite toutes les parties prenantes impliquées dans la gouvernance de l’Internet à entreprendre des actions pour ne pas violer les droits et libertés des uns et des autres.

Au Gouvernement, il lui est demandé de penser, entre autres, à un approvisionnement équitable en électricité, de renoncer à recourir à la censure et à la surveillance de ceux qui font des critiques constructives sur la gestion de la riposte.

Il devrait aussi allouer un budget considérable à la cyber sécurité pour garantir la protection des données liées à la vie privée des patients Covid-19, personnes contacts et du personnel soignant.

Les utilisateurs des TIC sont, eux, appelés à se constituer en association des consommateurs et dénoncer par des voies légales tout dysfonctionnement qui tend à les empêcher à accéder aux services des TIC.

Et de manière individuelle, ils devraient chacun adopter un comportement responsable qui ne nuit pas à la capacité des autres de jouir pleinement des facilités que nous offrent les technologies en cette période.

Quant aux organisations de la société civiles, elles sont invitées à mettre en place ou appuyer des programmes d’éducation civique pour apprendre à la population comment détecter, vérifier et contrecarrer les rumeurs ainsi que les informations erronées sur la COVID-19.

D’après Arsen Tungali, directeur exécutif de cette ONG, la RDC est parmi les pays touchés par la Covid-19. Ce qui a poussé le chef de l’Etat à prendre une série de mesures pour prévenir la propagation du virus.

« Mettre en œuvre ces mesures augmente le risque potentiel des violations des droits humains fondamentaux, y compris les droits et libertés sur internet. En restant chez soi, cela implique que beaucoup de personnes se tournent vers l’Internet et les services des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour travailler et interagir avec leurs proches », a-t-il déclaré.

Il soutient également que les différentes composantes de la riposte utilisent aussi ces mêmes ressources pour mener à bien la lutte contre ce virus mortel.

D’où la pertinence de ses recommandations à mettre en œuvre pour que chacun jouisse de ce droit d’accès à Internet. 

Pour rappel, Rudi International est une organisation de droit congolais basée à Goma, œuvrant, entre autres, à l’intersection des technologies et des droits de l’homme.

Depuis près de cinq ans, elle a travaillé aux côtés des acteurs de la communauté congolaise incluant les avocats, les parlementaires, les défenseurs des droits de l’homme, les journalistes, les étudiants au travers des programmes se focalisant sur la recherche, la formation et le plaidoyer sur les thématiques de droit numérique.

Agnès KAYEMBE 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito