Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Sama Lukonde et Christophe Mboso à Nkamba pour la célébration du 70ème anniversaire de la mort de Simon Kimbangu

Published

on

Le Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lokonde, et le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, ont pris part, ce mardi 12 octobre 2021, à la commémoration du 70ème anniversaire marquant à la fois la mort physique de Papa Simon Kimbangu et l’anniversaire de naissance du représentant légal actuel et père sprituel de l’Eglise Kimbangiste, Simon Kimbangu Kiangani, qui est né miraculeusement les mêmes jour et heure où mourut son grand-père, le fondateur de l’Eglise kimbangiste, Papa Simon Kimbangu, en date du 12 octobre 1951, dans le Haut-Katanga.

Cette cérémonie a eu lieu dans la cité sainte de Nkamba, localité du territoire de Mbanza-Ngungu, dans la province du Kongo Central.

Arrivé à 11h00 à NKamba, par le petit porteur à l’aérodrome dénommé Simon Kimbangu, situé à 12 km de Nkamba, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a représenté le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi a été accueilli au pied de l’avion par le Gouverneur ad intérim du Kongo Central.

Il était à la tête d’une délégation composée du Vice-Premier Ministre, en charge de l’Intérieur et Sécurité, Daniel Aselo Okito, du Ministre d’Etat à l’Aménagement du Territoire, Guy Loando, du Ministre de la Pêche et Élevage, Adrien Bokele et de celui de la Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté, Yves Bunkulu Zola.

Outre le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso, plusieurs députés nationaux et provinciaux, des représentants des missions diplomatiques ainsi que différentes personnalités venues de différents horizons et pays, ont rehaussé de leur présence cette importante commémoration.

Accueilli chaleureusement par les fidèles Kimbangistes, le Premier Ministre Sama Lukonde a eu un tête-à-tête, à huit-clos, avec le Représentant légal de l’Eglise kimbangiste, avant d’être conduit dans l’enceinte du temple de Nkamba baptisé « Nouvelle Jérusalem ». Ici, l’on a noté plusieurs milliers de personnes venues de différents horizons, vêtues en vert et blanc.

Prenant la parole, le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso a salué la détermination de l’Eglise kimbangiste avant de souligner la haute considération et le respect de toutes les autorités du pays à l’égard de l’Eglise Kimbangiste, même si tout le monde n’est pas fervent et fidèle croyant kimbangiste.

A son tour, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, s’est dit ému de l’accueil qui lui a été réservé à Nkamba, après avoir remercié le Président de la République pour la mission lui confiée.

Le Chef du Gouvernement a par ailleurs déclaré que cette double célébration est d’une grande symbolique et profondeur dans l’histoire de la République Démocratique du Congo.

Il a aussi rassuré les fidèles Kimbangistes de l’engagement de son Gouvernement à veiller à l’achèvement à Nkamba, de toutes les infrastructures déjà commencées suivant les directives données par le Président de la République, sans oublier l’institutionnalisation d’une journée nationale en l’honneur de Papa Simon Kimbangu en RDC.

C’est dans cette optique qu’il a promis de revenir très prochainement dans le Kongo Central, pour lancer les actions relatives au projet de développement à la base des 145 territoires de la République Démocratique du Congo.

En guise de remerciements, le Représentant légal de l’Église kimbangiste a exprimé toute sa gratitude au Président de la République et au Gouvernement représenté par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

A l’en croire, c’est pour la première fois depuis 1960 qu’un Premier Ministre en fonction visite la cité de Nkamba.

Après le défilé des différentes troupes de fanfares kimbangistes, un honneur rendu aux invités, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, accompagné de ses ministres, a regagné Kinshasa.

Zoom Eco

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito