Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : seuls 13,7 milliards de CDF alloués au secteur de l’Agriculture en trois mois

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : seuls 13,7 milliards de CDF alloués au secteur de l'Agriculture en trois mois

Alors que le besoin d’augmenter la production locale s’impose de plus en plus pour combler le déficit alimentaire dans le pays, les prévisions budgétaires en faveur du secteur de l’Agriculture peinent à être exécutées à leur juste proportion.

En trois mois, soit de janvier à mars 2023, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo n’a décaissé que 13,7 milliards de Francs congolais (CDF), soit près de 6,7 millions USD au taux budgétaire moyen de 2021 CDF le dollar américain en faveur du secteur de l’Agriculture. Une situation inadéquate au vu des besoins exprimés sur l’ensemble du territoire national.

D’après les états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire du ministère du Budget, pour les trois premiers mois, le Gouvernement congolais devait allouer 383,6 milliards de CDF, soit plus de 189, millions dollars américains au secteur de l’Agriculture.

Le même document renseigne que ces fonds du Gouvernement congolais alloués au ministère de l’Agriculture n’ont servi que pour le fonctionnement du ministère à hauteur de 234 millions 960 mille 820 Francs congolais et la rémunération dans ce secteur a coûté plus de 13,5 milliards de Francs congolais (CDF).

Les rubriques telles que « investissement en ressources propres » et « investissement sur le transfert aux provinces et aux entités territoriales décentralisées » n’ont connu aucun début d’exécution.

Depuis quelques mois, plusieurs provinces de la République Démocratique du Congo font face à la pénurie du maïs.

Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables, la République Démocratique du Congo peine à mettre en place une véritable politique de production locale du maïs.

Pendant plusieurs années, le pays est resté dépendant de la production du maïs de la Zambie et d’autres pays du continent alors que le Gouvernement avait inscrit l’agriculture, dans son programme 2020-2023, comme l’une de ses priorités.

Pour toute l’année en cours, le Gouvernement congolais prévoit d’allouer une enveloppe équivalente à 1 534,6 milliards de Francs congolais CDF au secteur de l’Agriculture.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV