Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : suivi budgétaire, 290,4 milliards de CDF décaissés en dix mois pour le fonctionnement du Sénat

Avatar of La Rédaction

Published

on

senat1

Les dépenses liées au fonctionnement courant de la Chambre haute du Parlement congolais (Sénat) sont chiffrées à 290,4 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 144,3 millions de dollars américains à fin octobre 2022.

C’est ce qui ressort du rapport mensuel sur les états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire, une structure rattachée au ministère du Budget.

D’après les mêmes données, les prévisions arrêtées pour les crédits budgétaires alloués à cette Chambre des élus des élus, au cours de la période sous analyse, sont de l’ordre de 163,7 milliards de CDF, soit montant équivalent à 81,3 millions USD.

En effet, il se dégage un taux d’exécution budgétaire de l’ordre de 177,3 %, soit un écart négatif par rapport aux prévisions initiales de 77,3% représentant 63 millions USD.

S’agissant de la répartition de ces crédits budgétaires, les états de suivi budgétaire provisoires renseignent que plus de 219,2 milliards de CDF ont été utilisés en faveur de la rubrique liée au fonctionnement de cette Chambre du Parlement congolais contre les prévisions budgétaires fixées à 107,4 milliards de CDF à fin octobre 2022.

Au cours de la même période, le Sénat a utilisé plus de 71,1 milliards de CDF contre les prévisions budgétaires arrêtées à 49,5 milliards de CDF pour la rémunération des agents du Sénat.

Les prévisions budgétaires arrêtées pour les dépenses du Sénat pour l’exercice budgétaire en cours ont été fixées à 196,4 milliards de Francs congolais (CDF).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito