Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : suivi budgétaire, plus de 85,1 milliards de CDF décaissés pour le secteur de l’Agriculture en dix mois

Avatar of La Rédaction

Published

on

agriculture cop 26 1

Dans son rapport mensuel du mois d’octobre 2022 sur le suivi budgétaire, la Direction générale des politiques et programmation budgétaire renseigne que le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a affecté, depuis le début de l’année 2022, plus de 85,1 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 42,2 millions de dollars américains (USD) au secteur de l’Agriculture.

Au regard des données publiées par le ministère du Budget, le Gouvernement congolais devrait décaisser une enveloppe totale de l’ordre de 570,5 milliards de CDF à fin octobre 2022, soit plus de 283,5 millions USD pour être en phase avec les besoins exprimés par plusieurs congolais.

Suivant les indications de ce document, les prévisions budgétaires arrêtées pour le secteur de l’Agriculture n’ont été exécutées qu’à hauteur de 6,1% au cours de la période sous analyse.

Il sied de rappeler que la RDC dispose de plus de 80 millions d’hectares de terres arables et 4 millions de terres irrigables, dont 1% seulement cultivé.

Un recent rapport de l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’agriculture paysanne en RDC occupe 70% de la population active. La végétation du pays peut supporter un élevage d’environ 40 millions de têtes de gros bétail et sa densité halieutique est estimée à 700 000 tonnes de poissons par an.

Avec cette potentialité, indique le même rapport, la RDC est capable de nourrir environ 2 milliards de personnes au monde. Cependant, le pays a encore recours aux importations pour chercher à couvrir le déficit alimentaire.

Considéré comme un pilier important pour diversifier l’économie du pays longtemps dépendante des revenus miniers, le secteur de l’Agriculture devrait contribuer à la mise en œuvre de l’ambition des autorités congolaises engagées à réaliser la revanche du sol sur le sous-sol.

À un mois de la clôture de l’exercice budgétaire 2022, les besoins exprimés pour le fonctionnement du secteur de l’Agriculture se sont chiffrés à hauteur de la 684,6 milliards de Francs congolais (CDF).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito