Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : sur demande de l’IGF, 19 sociétés en voie de perdre leurs autorisations d’importation et commercialisation des produits pétroliers au Haut-Katanga

Published

on

Sur instruction du Ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, 19 sociétés prises dans la contrebande au Haut-Katanga vont faire faire face à deux mesures conservatoires.

D’un côté, ces sociétés vont se voir retirer temporairement leurs contrats de fourniture.

Et de l’autre, le Secrétaire Général aux Hydrocarbures devra procéder à la suspension de leurs autorisations d’importation et commercialisation du pétrole sur le sol de la République Démocratique du Congo.

Ces mesures décidées par le Ministre des Hydrocarbures sont consécutives à la correspondance lui adressée par l’Inspection Générale des Finances (IGF), par le truchement de l’inspecteur Général Chef de service Jules Alingete, le 8 octobre 2021.

Dans ce document, l’IGF a sollicité le retrait temporaire des contrats de fourniture des produits pétroliers et la suspension des autorisations d’importation et commercialisation des 19 sociétés opérant dans le secteur au Haut-Katanga impliquées dans la fraude douanière.

Faisant suite à cette sollicitation et dans le souci d’assainir son secteur, le patron des Hydrocarbures de la RDC a instruit le Secrétaire général du ministère en vue de faire exécuter cette demande dans le souci de mettre hors d’état de nuire ces entreprises prises dans la contrebande et la fraude douanière.

Cette correspondance du Ministre des Hydrocarbures renseigne que ces entreprises ont jusqu’au 20 octobre prochain pour s’exécuter dans le paiement à l’État de la somme due.

Didier Budimbu qui tient personnellement à l’application stricte de ces instructions ne compte pas tolérer le laxisme en y veillant de façon scrupuleuse, afin de mettre fin à ces pratiques mafieuses qui font échapper des sommes énormes des caisses de l’État.

La Cellule de communication du ministère des Hydrocarbures explique que ces mesures sont prises à titre conservatoire. Et ce, en attendant la convocation d’une réunion de clarification qui se tiendra au cabinet du Ministre des Hydrocarbures, le 20 octobre 2021, à 11h. Y prendront part outre les experts du ministère des Finances et ceux de l’IGF, deux délégués de chaque entreprise concernée par ces mesures.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito