Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : sur plus de 2 162,5 milliards de CDF transférés en provinces en 9 mois, 90,2 % de ce montant ont servi pour la rémunération (rapport)

Avatar of La Rédaction

Published

on

Francs congolais

Les crédits budgétaires octroyés aux provinces de la République Démocratique du Congo en neuf (9) mois de l’exercice budgétaire en cours sont de l’ordre de 2 162,5 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus d’un milliard de dollars américains, renseigne le rapport sur les états de suivi budgétaire du mois de septembre 2022 du ministère du Budget.

Au cours de cette période, les prévisions budgétaires arrêtées pour assurer le fonctionnement des provinces sont chiffrées à hauteur de 3 044,3 milliards de Francs congolais (CDF).

D’après ce document, le taux d’exécution budgétaire de ces crédits est de l’ordre 71% du montant total attendu au cours de cette période.

La même source renseigne que sur le total de 2 162,5 milliards de Francs congolais (CDF) décaissés au cours de cette période pour assurer le fonctionnement harmonieux des provinces du pays, 1 952 3 milliards de CDF ont été utilisés pour la rémunération des agents des administrations publiques (90,2%).

Les investissements sur le transfert aux provinces et aux Entités territoriales décentralisées (ETD) ne représentent que 13,3 milliards de Francs congolais (CDF) contre les prévisions budgétaires arrêtées à hauteur de 991,0 milliards de Francs congolais (CDF).

Plusieurs observateurs continuent d’insister sur la nécessité pour le Gouvernement central d’équilibrer ces dépenses entre celles liées à la rémunération et celles destinées à l’investissement.

La ville de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, a bénéficié des crédits de l’ordre de 485,2 milliards de CDF.

Pour toute l’année 2022, le Gouvernement congolais devrait mobiliser 4 059,1 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 2 milliards USD pour le fonctionnement des provinces et des entités territoriales décentralisées (ETD).

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement

Edito

ZoomEco TV