Quantcast
Connect with us

a la une

RDC: Transco sommée de payer 175 millions de CDF à un groupe d’anciens employés licenciés en 2020

Published

on

La société Transco est sommée de payer 175 millions de francs congolais (CDF) soit près de 83 millions de dollars américains à un groupe d’anciens employés licenciés abusivement en novembre 2019.

Dans un arrêt rendu le 8 mars de l’année en cours, le Tribunal du travail de Kinshasa N’djili avait condamné la société Transco au paiement de la somme de 175 millions congolais au titre des dommages et intérêts pour licenciement abusif des agents en février 2020.

D’après des sources judiciaires, le Directeur général intérimaire de la société, Blackson Bongi aurait été notifié le 15 juillet dernier.

Au niveau des victimes, on évoque une moyenne de paiement de 35 millions de CDF par grade, soit 175 millions de CDF à décaisser, hormis les cotisations de la CNSS (Caisse Nationale de Sécurité Sociale) et impôt sur les revenus retenus à chaque paie par l’employeur mais non versés aux entreprises de l’Etat.

Les bénéficiaires de ce jugement sont, entre autres, le Président Daddy Makambo, Papy Kikudi Apela, Alemba et Vainqueur Mulunda, indique un document judiciaire.

Il sied de rappeler que ces syndicalistes de la société Transco avaient été licenciés, le 8 Novembre 2019, après la dénonciation de la gestion chaotique de la société d’État..

Les 5 précités, étaient parmi les 18 auteurs du mémorandum.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito