Connect with us

a la une

RDC : trois jours d’obsèques en l’honneur de Simaro Lutumba au Palais du Peuple

Published

on

RDC : trois jours d'obsèques en l'honneur de Simaro Lutumba au Palais du Peuple 1

Des congolais et leur gouvernement rendent hommage à l’artiste musicien décédé récemment à Paris, Simaro Lutumba Masiya. Trois jours d’obsèques sont organisés au Palais du Peuple. D’après le programme établi par le Comité d’organisation coordonné par la ministre de la Culture et arts, chacun de jours est dédié à une catégorie de personnes.

Le vendredi 03 mai 2019, journée a été réservée à la famille. Après la levée du corps de l’hôpital du Cinquantenaire, le corps de l’illustre disparu a été exposé en la salle de spectacles du Palais du Peuple.

Bien avant, le cortège funèbre a fait un tour
en la résidence de l’illustre disparu, dans la commune de Lingwala. Deux autres arrêts ont été observé, à savoir : la Place des artistes à Matonge et devant monument Lutumba situé au carrefour des avenues Nyangwe et de Libération (ex-24 novembre).

La journée du samedi 4 mai 2019 est réservée aux mélomanes. Quant à la journée dominicale sera exclusivement réservée aux hommages des officiels.

RDC : trois jours d'obsèques en l'honneur de Simaro Lutumba au Palais du Peuple 2

Biographie de l’illustre disparu

Né le 19 mars 1938 à Kinshasa, Simon Lutumba Ndomanueno dit « Simaro Lutumba Masiya » ou « le poète », est l’actuel leader du Groupe Bana OK. Ancien employé de la SEDEC (Société d’entreprise commerciale du Congo belge), il a été surtout le bras droit et le fidèle des fidèles du Grand Maître LUAMBO MAKIADI.

En 1958, il débute professionnellement à la guitare rythmique dans l’Orchestre Micra Jazz. Un an plus tard, il rejoint le Congo Jazz de Gérard Madiata.

Sa popularité naissante arrive bientôt aux oreilles de Franco & l’OK Jazz qu’il rejoint en 1961. Sous la présidence de Simaro, le TP OK Jazz réalise, entre 1990 et 1993, plusieurs spectacles et tubes.

Mais des évènements douloureux vont bientôt mettre un terme à cette harmonie, et Simaro Lutumba décide de mettre fin à sa collaboration avec le TP OK Jazz, après 37 ans de services dans cet orchestre.

Le 30 janvier 1994, il fonde l’orchestre Bana OK – entendez les « enfants de l’OK (Jazz) »- en compagnie de Josky Kiambukuta et Ndombe Opetum.

C’est un artiste qui a vécu son époque. Ses œuvres le prouvent. C’est fût un éducateur social qui savait conférer à ses créations une certaine fonction, et le public s’identifiait facilement à travers ses oeuvres.

Le secret de sa réussite, c’est son amour de la musique et de la chanson, toujours recherchant la qualité. Il aura mis tout son talent au service de la chanson.

Aujourd’hui, nombre d’auteurs compositeurs s’identifient à lui et continuent à être influencés par son œuvre monumentale.
Sa disparition est une grande perte pour la nation congolaise.

Nombreux sont ceux qui souhaitent que la terre des ancêtres lui soit douce !

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement