Connect with us

a la une

RDC : Tshisekedi à Lubumbashi, une mission à double objectif !

Published

on

RDC : Tshisekedi à Lubumbashi, une mission à double objectif ! 1

Le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi est arrivé ce vendredi 12 avril 2019 à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga. Cette première mission officielle à l’intérieur du pays a un double objectif : apporter de solutions à l’insécurité urbaine dans la ville cuprifère et aux tracasseries qui perturbent les activités au poste frontalier de Kasumbalesa, frontière entre la RDC et la Zambie.

Insécurité, des mesures attendues
Le commandement suprême des forces armées et de la police entend présider, sur place à Lubumbashi, la réunion du Conseil supérieur de la défense avec les officiers supérieurs des services de défense et de sécurité civils et militaires .

D’après la presse présidentielle, il sera question de passer en revue la situation sécuritaire dans le Haut Katanga et particulièrement dans la ville de Lubumbashi en proie à une insécurité grandissante.

« Felix Antoine Tshisekedi ne manquera pas de prendre des mesures musclées pour mettre un terme à cette situation préoccupante», précise-t-elle en évoquant l’éventualité de la poursuite de cette réunion sécuritaire dans une autre province.

Mettre fin aux tracasseries
Tous les responsables du gouvernement concernés par le fonctionnement du poste frontalier de Kasumbalesa à la frontière avec la Zambie vont se réunir autour du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi.

La portée de cette réunion est de taille tant que la recrudescence des tracasseries administratives et policières met en mal le déroulement harmonieux et sécurisant des activités du côté congolais. Pour cette raison, la douane zambiene avait récemment fermée sa frontière pour cette même raison avant de la rouvrir quelques jours plus tard.

Quoi de plus normal que les opérateurs économiques dénoncent le dysfonctionnement provoqué par des longues files d’attente des gros véhicules  ainsi que les nombreuses tracasseries.

Ils attendent de l’exécutif national des décisions idoines (à court, à moyen et à long termes) dont l’application va mettre fin à ces  tracasseries aux effets néfastes non seulement pour leur business mais aussi le trésor public.

Depuis son investiture à la tête du pays, le président Tshisekedi a effectué 12 missions à l’étranger. Celle de Lubumbashi marquera le début d’un cycle à l’intérieur de la RDC excepté Kinshasa où il fait de temps en temps des descentes sur terrain.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement