Connect with us

a la une

RDC : un Comité examine l’option de baisser de 50 CDF le prix du litre du carburant

Published

on

RDC : un Comité examine l'option de baisser de 50 CDF le prix du litre du carburant 1

Le prix du litre du carburant pourrait baisser de 50 francs congolais à la pompe dans les prochains. A l’initiative de l’exécutif national, les possibilités opérationnelles sont en cours d’examen. Des pétroliers et les délégués du gouvernement enchaînent des réunions autour du ministre d’Etat assumant l’intérim à l’Économie nationale.

D’après une source crédible, il s’agirait d’une décision politique de la Présidence de la République dans l’optique de la redistribution de la richesse nationale au peuple congolais.

Pour parvenir à cette réduction de prix du carburant, l’option mise sur la table de négociation par le gouvernement consiste à réduire la quantité du stock de sécurité. Celle-ci, évaluée à environ 3 millions de dollars, pourrait être réduite à 1,2 million dollar et même 600 000 dollars afin d’assurer cette compensation allant dans le sens baisser le prix du carburant à la pompe.

En effet, ce stock de sécurité est supporté par tous les consommateurs des produits pétroliers à l’achat de chaque litre du carburant à la pompe. Il sert à alimenter en carburant certains services de l’État tels que l’armée, la police, les institutions de l’Etat, l’administration publique, etc.)

Entre-temps, la requête de la corporation pétrolière relative à l’adaptation du taux de change contenu dans la structure de prix au taux change réellement appliqué sur le marché est restée non satisfaite par le gouvernement.

Ces échanges sont donc une opportunité pour les pétroliers de réclamer le réajustement de ce taux de change en passant de 1 550 CDF le dollar américain à 1 620 CDF le dollar américain. Cependant, si le gouvernement arrivait à concéder à cette demande, la tarification du carburant à la pompe sera revue à la hausse.

A RE(LIRE) : carburant, hausse du prix du litre de 130 CDF dès ce dimanche (document)

Les deux parties se réunissent encore ce lundi 6 mai 2019 pour approfondir la réflexion en vue de trouver un terrain d’entente.

En rappel, le litre du carburant à la pompe dans la partie ouest de la RDC est de 2 240 francs congolais pour l’essence et 2 230 francs congolais pour le gasoil. La dernière révision à la hausse est intervenue le 18 novembre 2018.

Emilie MBOYO

Sur le même sujet :

RDC : carburant, le prix du litre a augmenté de 29,5% en 2018 !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :