Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : Un convoi de 1 250 tonnes de marchandises quitte Kinshasa pour le port de Ndomba au Kasaï-Oriental

Avatar of La Rédaction

Published

on

DB9D73A1 07EE 4AB6 922F A11D59A6AB11

Le bateau MB Kambanioka, pousseur de quatre barges transportant de 1250 tonnes de marchandises vient de quitter Kinshasa par voie fluviale, ce 6 avril 2020, à destination du port de Ndomba dans la province du Kasaï Oriental.

Ce deuxième convoi, fruit du partenariat existant entre le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et les Etablissements MALILA Nzenze Congo Communication, est composé essentiellement de 805 tonnes de ciment gris, 145 tonnes de sucre, 180 tonnes de riz et 120 tonnes de carburant.

En effet, cette série de convois s’inscrit dans le cadre de la politique définie pr le FPI visant à expédier, chaque mois, deux cargaisons à destination du Kasaï dans le but d’éviter la rupture de stock dans ce coin enclavé de la République.

D’après François Mpuila Mukendi, Directeur adjoint aux études du FPI qui a assisté au départ du convoi, l’objectif poursuivi dans la pérennisation de ce projet est d’inonder la ville de Mbuji-Mayi et ses environs en produits de première nécessité.

8C05D710 FE0F 4BB4 A2B3 C64B23E2C6EC

« Tous ces produits devront être vendu à un prix abordable pour que ça soit accessible à toute la population », a-t-il précisé.

A ce sujet, le FPI et les Établissements Malila peaufinent déjà des stratégies pour la réduction graduelle des prix sur le marché local.

« Nous travaillons par palier pour la diminution du prix. Parce qu’il y a des coûts qui sont engagés pour ramener la cargaison. Notre préoccupation est que sur une période de 6 mois, nous puissions parvenir à diminuer le prix sensiblement. Nous travaillons progressivement  sur la question», a ajouté François Mpuila.

A RE(LIRE) : le FPI signe deux protocoles d’entente avec Hassan Allam Construction

Rappelons que le premier convoi a accosté le samedi 29 mars au port de Ndomba (Kasaï oriental). Il lui a fallu  21 jours de navigation depuis son départ du port de la SCTP de Kinshasa pour la réduction graduelle des prix.

Le financement de ce projet par le FPI s’aligne au programme du gouvernement qui vise la réduction de la pauvreté et les inégalités sociales.

Ce projet structurant est une composante qui fait une anticipation sur le projet de construction du port de Ndomba et l’asphaltage de la RN1 axe Mbuji-Mayi- Kananga ainsi que de la bretelle RN1-Ndomba. Des études de faisabilité pour ces 3 projets sont déjà encours.

Louis MABUIDI

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito