Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : un nouvel ouvrage du professeur Mpoko Bokanga explore le potentiel de l’huile de palme

Avatar of Kiala Curnis

Published

on

21D9CB24 2C2B 42CC BCFF 72177BC153B2

Le monde scientifique et industriel de la République Démocratique du Congo vient de s’enrichir avec le livre intitulé « RD Congo : la prochaine frontière pour l’industrie de l’huile de palme ». Cet ouvrage a été porté sur les fonts baptismaux le mardi 28 mai 2024 à Kinshasa.

En effet, le professeur Mpoko Bokanga a mis en exergue le rôle central de la République Démocratique du Congo dans le développement de l’industrie d’huile de palme.

« A travers cet ouvrage, j’ai voulu montrer le rôle central que la République Démocratique du Congo a joué dans le développement de l’industrie de l’huile de palme. Le pays a joué un rôle scientifique et technologique très important dans le développement des variétés de plantes d’huiles de palme, dans la gestion des plantations et même dans des usines d’huile de palme. Et ça c’était dans les années avant l’indépendance. Après l’indépendance, c’est plutôt l’Asie qui a beaucoup développé cette culture. », a-t-il dit.

148012E3 7657 467E 8658 FFE39483C0C1

Après une étude approfondie de la société Plantation et Huileries du Congo (PHC), le professeur Mpoko Bokanga a estimé que la RDC est capable de reconquérir le marché de l’huile de palme actuellement dominé par les asiatiques.

« Maintenant, je pense que nous avons tous les atouts pour pouvoir rattraper les pays d’Asie et même les dépasser. Les connaissances technologiques et scientifiques nécessaires pour le développement de l’industrie d’huile de palme existent. Maintenant en tant que pays, nous avons besoin d’un plan et d’une stratégie pour pouvoir développer cette industrie. », a-t-il renchéri.

La publication de cet ouvrage qui explore l’univers de la production d’huile de palme en République Démocratique du Congo coïncide avec la commémoration de 133 ans d’existence de la plus grande usine de production d’huile de palme « Plantations et Huileries du Congo (PHC) ».

Prenant part à cette cérémonie, le Directeur général de cette entreprise d’économie mixte, Monique Gieske, a fait savoir que « ce livre est le fruit d’une recherche rigoureuse et d’une réflexion approfondie qui met en lumière le potentiel immense de la RDC dans ce secteur stratégique ».

« C’est un immense honneur de vous accueillir aujourd’hui au Fleuve Congo Hôtel pour célébrer ensemble les 113 ans de notre chère entreprise « Plantations et Huileries du Congo » (PHC) à travers le vernissage du chapitre écrit par le Dr Mpoko Bokanga intitulé « Congo : la prochaine frontière de l’industrie de l’huile de palme ». Ce chapitre dont nous avons eu l’autorisation de l’éditeur de l’imprimer en un livre est le fruit d’une recherche rigoureuse et d’une réflexion approfondie qui met en lumière le potentiel immense de notre pays dans ce secteur stratégique. Cet ouvrage est une véritable source d’inspiration pour nous tous. Je suis convaincue qu’il influencera positivement les politiques ainsi que les pratiques de l’industrie de l’huile de palme. », a-t-elle affirmé.

 

Le Directeur général de PHC a saisi cette opportunité pour effectuer une remontée historique de cette société privée régie par l’Acte Uniforme relatif aux sociétés commerciales et groupement d’intérêt économique (AUSCGIE) du traité de l’OHADA.

PHC compte deux actionnaires : Straight KKM2, actionnaire majoritaire, et l’État congolais, actionnaire minoritaire.

Et d’ajouter : « Nous avons pu augmenter notre production de plus de 20 % chaque année, et le nombre d’employés est passé de 6.500 en 2021 à 10.000 en 2023, faisant de PHC le plus grand employeur direct de la RDC après le gouvernement. Nos dépenses pour les clauses sociales, ou engagements de la société envers les communautés environnantes ont été multipliées par cinq. Nos quatre hôpitaux, qui comptent au total 460 lits de malades, prennent en charge chaque année plus de 150.000 patients, enregistrent 4.420 naissances et opèrent 1.300 chirurgies majeures. Équipés d’appareils d’imagerie médicale, de couveuses pour les nouveau-nés, de laboratoires et de pharmacies bien fournies, ce sont des hôpitaux de référence dans la région. Les 24 écoles que nous avons construites et mises à la disposition de l’État offrent à plus de 7.000 enfants un environnement confortable pour l’apprentissage. Nous investissons également dans l’efficacité énergétique pour réduire notre dépendance aux combustibles fossiles et augmenter la disponibilité des énergies renouvelables dont une partie sera mise à la disposition des entrepreneurs locaux pour le développement des petites et moyennes entreprises autour de PHC. »

Pour elle, la commémoration des 113 ans d’existence de cette entreprise n’est pas seulement une célébration d’une histoire mais bien plus, de la renaissance d’une grande entreprise au service de la RDC.

« Aujourd’hui, nous célébrons non seulement notre riche histoire, mais aussi la renaissance d’une grande entreprise et notre engagement envers un avenir meilleur et durable. Un avenir profitable aux investisseurs, qui assure la prospérité et le bien-être de nos populations, et contribue à la préservation de notre planète. », a-t-elle conclu.

F9F1DF9E 0897 4E81 9B29 DCE29179A20A

Le Docteur Mpoko Bokanga, auteur du livre « Congo : la prochaine frontière de l’industrie de palme », possède une expérience de 35 ans dans le développement agricole international, notamment en Afrique.

Titulaire d’un PhD en technologie alimentaire de Cornell University (1989), il a occupé divers postes à l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), culminant en tant que représentant au Kenya, en Érythrée et au Soudan du Sud. Avant cela, il a dirigé l’Unité de développement de l’agro-industrie à Vienne et a été conseiller technique principal du Programme de qualité de l’Afrique de l’Ouest (PQAO) à Abuja, Nigeria.

Sa carrière inclut également des rôles en R&D chez WESTRECO inc. (Nestlé, États-Unis) et à l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) à Ibadan, Nigeria, ainsi que l’enseignement à Alabama A&M University.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV