Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : une Centrale hydroélectrique située en plein Parc des Virunga visée par des tirs d’artillerie des terroristes du M23

Avatar of La Rédaction

Published

on

Parc des Virunga et Hopital general de reference de Mutwanga

Le Parc national des Virunga, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, a été victime d’une violente attaque dans la matinée du mardi 16 août 2022 sur le chantier de construction de la nouvelle Centrale hydroélectrique de Rwanguba dans le Territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Cette attaque qui a impliqué des
tirs d’artillerie lourde a entraîné la chute des deux engins explosifs au milieu du chantier qui comprend des installations résidentielles pour les travailleurs et des ateliers de construction.

D’après les responsables du Parc national des Virunga, cette attaque s’est traduite par des dégâts matériels significatifs, notamment pour les équipements de chantier.

D’après les communautés locales, les tirs d’artillerie provenaient des positions du M23 situées à moins de 5 km du site du chantier.

« Les personnels civils qui travaillent sans relâche à la mise en œuvre des programmes de développement du Parc n’ont d’autres objectifs que de participer à la construction d’un futur tourné vers la paix et la prospérité pour les populations du Nord-Kivu. L’attaque d’hier ne fait que renforcer leur détermination à accomplir leur mission », a dit Olivier Mushiete, Directeur général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), dans un communiqué parvenu à Zoom-éco.net.

A cet effet, Olivier Mushiete, Directeur Général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), condamne fortement cette dernière attaque à Rwanguba.

Pour lui, « les gardes du Parc sont des agents de mise en application de la loi dans les aires protégées ».

Leur mandat, dit-il, est de s’assurer de la protection de l’héritage naturel de la RDC, qui dans le cas du Parc National des Virunga est également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il affirme par ailleurs qu’il n’y a pas eu de victimes parmi les travailleurs sur le chantier car ces derniers ont été évacués par les autorités du Parc dès le début de l’attaque, précise le communiqué de l’ICCN.

« Malheureusement, plusieurs victimes sont décédées dans les villages alentours », déplorent les autorités du Parc.

Depuis 10 ans, le Parc national des Virunga travaille à produire de l’énergie électrique dans le cadre d’une stratégie de valorisation des écosystèmes du Parc. Cette stratégie de stabilisation par le développement durable promeut une économie verte et la création d’emplois au Nord-Kivu.

Les Centrales hydroélectriques du Parc sur la rivière Rutshuru permettront à terme de
produire près de 42 MW d’électricité. Ce qui fera du Parc national des Virunga la première source d’énergie à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Ces centrales sont construites grâce au soutien financier de l’Union européenne dans le cadre de son programme de lutte contre la pauvreté dans la province du Nord-Kivu.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito