Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : une chorégraphie de la Francophonie prévue dans cinq villes ce 23 mars 2019 !

Published

on

Dans le cadre des célébrations de la Journée de la Francophonie, les instituts français de Kinshasa, Goma, Bukavu et Lubumbashi, ainsi que l’Alliance française de Kisangani se mobilisent pour organiser un événement chorégraphique national : le flashmob de la Francophonie.

Réunissant des danseurs amateurs (scolaires, étudiants, jeunes de quartiers) qui ont travaillé la même danse pendant plusieurs semaines, le flashmob est la production simultanée de cet ensemble dans différents endroits.

Le samedi 23 mars à 12h (heure de Kinshasa), près de 1 200 danseurs se réuniront et interpréteront simultanément la même danse à :

  • Bukavu, devant l’Institut français, 110, boulevard Lumumba, Quartier Ibanda avec 150 danseurs ;
  • Goma, sur le terrain de basket de l’ISC, en face de l’Instigo avec 150 danseurs ;
  • Kisangani : Avenue Victime de la Rébellion, Makiso (Référence : A l’angle du grand marché face à la Rawbank) avec 150 danseurs ;
  • Lubumbashi : Fontaine de la Poste avec 200 danseurs ;
  • Kinshasa, place de la Gare centrale avec 600 participants (scolaires, danseurs amateurs, étudiants).

D’après un communiqué officiel, la danse de la Francophonie a été enseignée pendant un mois à des centaines d’écoliers et de jeunes congolais à travers le pays.

Par ailleurs, deux concerts de la Francophonie sont également prévus à la même date.

A Bukavu, la traditionnelle « Jam session » qui se tient toutes les semaines célébrera la francophonie, à 19 heures locales, avec pour thème « Quand la magie et le Slam font la francophonie ! » Le magicien français Guillaume Vallée sera présent et proposera des tours de magie « close up » entre les tours de chant.

Et à Kinshasa, la journée se clôturera par un grand concert à l’Institut français de Kinshasa, avec la participation de l’Orchestre Symphonique Kimbanguiste et de nombreux artistes de variétés congolais.

Jean Goubald, Mbilia Bell, Fanie Fayar et des jeunes artistes de la nouvelle génération interpréteront des grandes œuvres classiques et des standards de la chanson francophone internationale. Et ce, sous la direction artistique de Moli Mokelengue.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito