Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : une délégation du COMESA à l’IGF pour s’enquérir des conclusions de l’audit de la CONAC

Avatar of La Rédaction

Published

on

3DF0A95A 97A9 4248 9E34 24BDAB7605B3

Les conclusions des enquêtes de l’Inspection générale des Finances (IGF) menées précédemment à la Commission nationale de la concurrence (CONAC) ont fait l’objet des échanges, le mardi 5 mars 2024, entre une délégation du COMESA, les membres de la CONAC et les responsables de l’IGF.

La grande salle de réunion de l’Inspection générale des finances (IGF) a servi de cadre pour cette séance de travail entre la Direction de l’IGF et une délégation conjointe du COMESA et de la CONAC.

4061FB8B A193 49BE B61D 30E31B175CC6

La Commission juridique de la conformité du COMESA accompagnée des membres de la Commission nationale de la concurrence (CONAC) ont conféré avec l’équipe dirigeante de l’IGF conduite par le chef de service, Jules Alingete, qui avait à ses cotés l’Inspecteur général des finances, Henry Paul Kazadi.

Les échanges ont porté sur la définition de certains mécanismes étanches des frais de fusions de la triple C. Cela fait suite aux conclusions de la mission d’audit à la CONAC par l’IGF qui avait obtenu du Ministre de l’Economie la suspension du Comité de gestion et l’arrêt des décaissements des fonds sur l’utilisation des moyens mis à la disposition de celle-ci ainsi que la gestion de son personnel.

Ces conclusions ont révélé, en leur temps, plusieurs cas de mégestion ayant débouché sur la désignation des nouveaux acteurs à la tête de ce service de l’Etat.

« Nous avions reçu les membres de la Commission juridique de conformité du COMESA qui sont venus pour d’abord s’enquérir des conclusions de l’audit que l’Inspection générale des finances avait mené auprès de la Commission nationale de la concurrence de la RDC et cela en prévision des engagements qu’ils sont en train de prendre avec cette structure dans les tout prochains jours pour commencer à financer la RDC et nous leur avons donné les assurances, qu’il y a eu un audit et le Comité a été démis de ses fonctions. Il y a un nouveau Comité qui a été mis en place, les recommandations ont été faites et sont en train d’être matérialisées et l’Inspection générale des finances sera toujours là pour veiller à ce que les moyens mis à la disposition de la CONAC puissent être bien utilisés… », a déclaré Jules Alingete.

Puisque les décaissements se font trimestriellement, l’IGF promet d’envoyer une mission de surveillance de tous ces fonds auprès de la CONAC en vue de s’assurer de l’application effective des recommandations reçues et du respect des instruments de gestion et de la bonne gouvernance tels que le budget, le manuel de procédure en matière administrative et des finances qui étaient inexistants avec l’ancienne équipe dirigeante de la Conac.

9AF3C38F 4BF0 4647 8330 BC4806D1E5A5Durant les échanges, le chef de service de l’IGF, Jules Alingete, a mentionné la détermination du Chef de l’Etat à mettre fin à toutes formes de mauvaises pratiques dans la gestion publique.

E.M

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV