Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : une vingtaine d’entreprises turques participent au Forum mondial des industries de coopération à Kinshasa

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : une vingtaine d'entreprises turques participent au Forum mondial des industries de coopération à Kinshasa

Une vingtaine des fabricants et exportateurs turcs prennent part au Forum mondial des industries de coopération (WCI Forum) organisé du mercredi 24 au jeudi 25 août 2022, à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC).

Le but de cette organisation est de développer la coopération entre les Petites et moyennes entreprises (PME) de la Turquie et les pays africains.

Initié depuis 2017, ce Forum se tient deux fois par an en Turquie soit chaque année en mars et septembre. Il est plutôt organisé trois fois par an dans les différents pays africains. Cette année 2022, ce Forum a été tenu au Ghana, en République Démocratique du Congo (RDC) et en Côte d’Ivoire.

Utku Bengisu, Président de WCI Forum, fait savoir, dans son adresse à l’ouverture des assises, au Chapiteau du Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, que son organisation permettra d’atteindre directement les fabricants de divers produits de plusieurs industries en Turquie.

« La Turquie est la 19ème (dix-neuvième) plus grande économie du monde. Il y a 4 millions (quatre millions) d’entreprises en Turquie. 88 % (quatre-vingt-huit) de ces entreprises sont des Petites et moyennes entreprises. Il existe plus de 300 000 (trois cent mille) entreprises manufacturières en Turquie. Il y a 125 000 (cent vingt cinq mille) entreprises exportatrices en Turquie. La Turquie est entourée de mers sur trois (3) côtés et compte 180 (plus d’une centaine) ports. Il y a 81 (quatre-vingts et une) villes en Turquie et 62 (soixante-deux) villes ont des aéroports. Toutes ces statistiques et le fait que la Turquie se situe à mi-chemin entre l’Afrique et l’Europe font de la Turquie le nouveau point de production et de logistique du monde. », a-t-il souligné.

Pour Utku Bengisu, ces statistiques ont amené la Turquie à exporter 250 milliards (deux cent cinquante milliards) de dollars cette année 2022.

« Nous voulons faire de la Turquie le nouveau partenaire d’investissement, de coopération et de commerce de la République Démocratique du Congo », a-t-il déclaré.

De son côté, Madame Valérie Kalanga Mabi, Conseillère chargée du suivi des Accords commerciaux au sein du cabinet du Ministre congolais du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa, a indiqué que « ce Forum économique et commercial est une opportunité d’affaires qui s’offre aussi bien aux investisseurs turcs ainsi qu’aux investisseurs congolais pour obtenir une coopération mutuellement profitable aux deux pays aussi bien à la Turquie qu’à la RDC ».

Pour elle, la Turquie peut investir dans plusieurs secteurs où il existe une demande dynamique des consommateurs évaluée à plus de 80 millions de dollars américains.

« Nous pouvons relever les secteurs qui permettront au secteur privé de nos deux pays de rentabiliser leurs investissements. Nous pouvons citer notamment les secteurs ci-après : les mines, les hydrocarbures, l’énergie, les infrastructures, l’agriculture, l’automobile, le textile, les sanitaires en particulier celui de l’industrie pharmaceutique, les services dont le tourisme. », a-t-elle mentionné.

A en croire Madame Valérie Kalanga Mabi, la coopération entre la Turquie et la RDC est montée d’un cran à la suite de la visite du Président congolais en Turquie en septembre 2021 pour booster des investissements et un commerce très profitable pour les peuples des deux pays.

Elle n’a pas manqué de souligner le fait que la République Démocratique du Congo (RDC) offre bien d’avantages aux investisseurs tant nationaux qu’étrangers.

« Il faut relever que la RDC dispose d’un robuste Plan Directeur d’industrialisation, de six Zones économiques spéciales et d’un Code des investissements propice au développement de l’activité économique », a-t-il martelé.

D’après elle, cette coopération permettra de renforcer les relations économiques entre la Turquie et la RDC.

Pour sa part, l’Ambassadeur de la Turquie en RDC, Mehmet Munis Dirik, estime que ce Forum offre une possibilité de découvrir les capacités des hommes d’affaires turcs ainsi que des opportunités d’investissement et de partenariat entre la Turquie et la République Démocratique du Congo (RDC).

Signalons qu’après les assises de Kinshasa, le 7ème Forum mondial des industries de coopération sera organisé, les 14 et 15 septembre 2022, à Ankara où plus de 300 (trois cents) fabricants turcs sont conviés.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV