Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la commercialisation de la tablette « Motema » de Dieudonné Kayembe

Published

on

RDC : vers la commercialisation de la tablette « Motema » de Dieudonné Kayembe !

Présentée officiellement depuis 2015, la tablette « Motema » inventée par le congolais Dieudonné Kayembe va bientôt entrer dans sa phase de commercialisation. Ce jeune congolais vient de signer, en ce début d’année 2020, un partenariat avec un équipementier pour une production locale en Rd Congo.

En créant cette tablette, le jeune entrepreneur et directeur général de la start-up FLECH TECH, Dieudonné Kayembe KABUKULA s’est donné comme objectif d’apporter sa contribution au développement technologique et industriel de l’Afrique, à commencer par la RDC, son pays. C’est un outil susceptible de répondre à de nombreuses préoccupations de la population.

Cette tablette Motema qui prend en compte les réalités des congolais, présente plusieurs atouts.

D’abord, offrir un programme scolaire aux élèves qui auront facilement accès aux cours. Ensuite, elle intègre les quatre langues nationales du pays : le Lingala, le Tshiluba, le Kikongo et le Swahili. Enfin, elle comporte une pochette munie d’un panneau solaire incorporé, un mécanisme pour contourner les difficultés récurrentes d’électricité en RDC afin de charger plus aisément l’appareil.

« Nos prix seront abordables ; maintenant, nous sommes dans la phase de promotion de nos produits pour que les gens les découvrent et se préparent. Mais juste après, nous allons démarrer avec la phase de commercialisation proprement dite », a annoncé l’inventeur de « Motema ».

Si au mois d’octobre 2019, ce projet avait reçu une promesse de financement et d’aide technique du ministère de l’Industrie de la Rd Congo pour l’installation d’une usine où la totalité de l’assemblage de la tablette se fera localement, Dieudonné Kayembe reste confiant quant à la matérialisation de cette promesse du Gouvernement congolais.

Et ce n’est pas la première reconnaissance des efforts de cet inventeur par le Gouvernement congolais. Car, déjà Dieudonné Kayembe avait été l’un de deux meilleurs lauréats 2016 du prix de l’innovation créé par le ministère de l’Industrie. Il avait reçu de ce ministère et du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), une importante somme d’argent dont le montant n’avait pas été révélé et une unité industrielle de fabrique de craie comme récompense.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito