Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la mise à la retraite des Secrétaires généraux éligibles

Published

on

Le Vice-Premier Ministre de la Fonction publique, Jean Pierre Lihau prévoit de procéder, dans les prochains jours, à la mise à la retraite des Secrétaires généraux et à l’affectation de ceux qui ont été nommés par le Président de la République à travers le concours organisé récemment.

Il l’a annoncé au cours d’un briefing tenu conjointement, le mardi 5 octobre2021, avec le Ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya Katembwe.

« Nous allons mettre d’abord à la retraite les Secrétaires généraux qui ont largement dépassé l’âge. Ensuite, nous allons faire une nouvelle mise en place. Nous allons affecter les Secrétaires généraux sur base des ordonnances qui ont été prises par le Président de la République. Les Secrétaires généraux qui seront affectés sont ceux qui ont réussi valablement au concours. Nous avons 72 Secrétaires généraux nommés, mais nous n’avons que 45 postes à pourvoir », a-t-il indiqué.

Par la même occasion, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction publique, a confirmé la disponibilité des moyens pour réaliser cette mise à la retraite qui doit intervenir avant la fin de cette année 2021.

Notons que le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a également évoqué la problématique de la maîtrise des effectifs des agents employés par la Fonction publique.

A ce sujet, il a souligné que « l’heure est à la certification » tout en déplorant les différents recrutements qui ont été faits en violation des lois de la République.

« Il faut que nous puissions rationaliser le recrutement. Il y a des concours qu’il faut au préalable. Nous allons nous battre pour changer les paradigmes. Nous avons aujourd’hui plus de 350 000 agents éligibles à la retraite », a Jean-Pierre Lihau.

AGNÈS KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito