Quantcast
Connect with us

a la une

RDC : vers la mise en place d’un dispositif de production des statistiques économiques

Avatar of La Rédaction

Published

on

RDC : vers la mise en place d'un dispositif de production des statistiques économiques

Le Ministre intérimaire de l’Economie nationale, Nicolas Kazadi, a procédé, ce mardi 22 novembre 2022, au Salon rouge de l’immeuble du Gouvernement, au lancement de l’atelier sur la production, le traitement et la publication des statistiques économiques en République Démocratique du Congo (RDC).

Ces assises de trois jours, soit du mardi 22 au jeudi 24 novembre 2022, réunissent les acteurs institutionnels, les agents et cadres du ministère de l’Economie, les représentants du PNUD et du PAM, mais aussi ceux des organisations patronales notamment la FEC, la COPEMECO et la FENAPEC.

L’objectif visé est celui de permettre à la République Démocratique du Congo de se doter de puissants outils de production des statistiques économiques.

Evoquant l’ordonnance n°22/003 du 7 janvier 2022 fixant les attributions des ministères, le Ministre Nicolas Kazadi a indiqué qu’il revient au ministère de l’Economie nationale d’élaborer des statistiques économiques courantes de production, sectorielles et globales, conjoncturelles et structurelles ainsi que leur conservation et leur publication périodique.

« Ces trois jours de travail que j’espère intenses et productifs doivent permettre à mon ministère et surtout à son administration de jeter les bases pour la mise en place d’un dispositif efficace de production des statistiques économiques fiables et pertinentes appelées à devenir la référence nationale et internationale en la matière en République Démocratique du Congo. Cette attribution met également en lumière l’importance des statistiques dans la gouvernance, la gestion et la prise des décisions publiques ainsi que dans l’élaboration des politiques. Pour ne citer qu’un exemple : sans une connaissance de nos niveaux de stock en biens de première nécessité importés, il nous est impossible d’éviter des cas de pénuries ou d’élaborer des politiques pour être plus résilient aux chocs externes. » a-t-il souligné.

Le Ministre Nicolas Kazadi a exprimé sa joie sur la pertinence des sujets qui seront exposés et qui permettront de mieux circonscrire le thème de cet atelier.

D’après lui, l’épineuse question du captage des données statistiques de la production intérieure devra également recueillir beaucoup d’attention.

Nicolas Kazadi a fait savoir que la présence des chefs de Division venus de l’intérieur du pays est une opportunité pour trouver des pistes de solutions pour harmoniser les méthodes de travail et tenir compte des spécificités de chaque province en matière de production et de consommation.

L’objectif est d’avoir des séries de statistiques homogènes qui permettent le traitement et l’analyse.

Nicolas Kazadi a également invité la Direction chargée de l’informel de son ministère à proposer des solutions et faire part aux participants de son expérience dans la collecte des données du secteur informel.

« Un challenge se présente à vous pendant et après cet atelier, celui de doter votre administration d’un dispositif performant de production des statistiques économiques. Sous la coordination du Secrétariat général, vous allez devenir l’épicentre des données économiques du pays et du reste du monde pour le Gouvernement, les opérateurs économiques, le monde scientifique et le public et ce, dans le cadre de vos attributions. Je vous exhorte donc à œuvrer dans vos Directions et Divisions respectives pour l’atteinte des objectifs de cet atelier mais surtout pour un « nouveau printemps » des statistiques économiques en RDC. », a-t-il conclu.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito