Quantcast
Connect with us

a la une

Sama Lukonde à la Conférence Risque-Pays RDC : « les questions de développement économique et l’attractivité du pays sur le climat des affaires sont des préoccupations constantes du Président Félix Tshisekedi »

Avatar of La Rédaction

Published

on

Sama Lukonde à la Conférence Risque Pays RDC

Le Premier Ministre de la République Démocratique du Congo (RDC), Jean-Michel Sama Lukonde a souligné l’importance que son Gouvernement accorde aux questions de développement économique et l’attractivité du pays sur le climat des affaires. C’était à l’ouverture ce jeudi 29 septembre 2022 à Kinshasa de la 7ème édition de la Conférence Risque-Pays (la première pour la RDC).

D’après le Chef du Gouvernement congolais, ces questions constituent « des préoccupations constantes du Chef de l’État Félix Tshisekedi ».

« Avec des politiques que nous menons, depuis l’investiture de mon Gouvernement, les questions de développement économique, et l’attractivité du pays sur le climat des affaires sont d’abord des préoccupations constantes du Chef l’État avant d’être inscrites dans le programme du Gouvernement. », a fait savoir Jean-Michel Sama Lukonde.

Tout en prenant acte des données publiées par l’Agence de notation Bloomfield, le Premier Ministre congolais n’a pas manqué de formuler certaines remarques sur ce rapport de notation de la RDC.

De son côté, le Ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi, accueille avec satisfaction la notation 5.1 de l’Agence Bloomfield tout en souhaitant une amélioration dans les secteurs clés.

Nicolas Kazadi a toutefois apporté des éclairages sur bien des progrès non pris en compte par ce rapport.

Intervenant au cours de ces assises, la Conseillère financière du Ministre Nicolas Kazadi, Alda Kule Dale a indiqué que cette Conférence s’inscrit dans une triple démarche à savoir la volonté de renforcer la capacité de risque-pays; renforcer le lien public-privé en vue d’améliorer le climat des affaires et la volonté de disséminer les informations économiques de qualité.

Ces assises sont organisées par le ministère congolais des Finances en collaboration avec l’Agence de notation panafricaine Bloomfield Investment Corporation.

C’est une Conférence-débat dont l’objectif principal est de donner une perspective africaine de l’interprétation du risque des pays du continent.

Le concept est de produire un rapport de risque-pays qui établit la cartographie de risque d’un pays donné et lui octroyer une note en prenant en compte l’environnement économique, social et politique.

L’Agence Bloomfield, soulignons-le, met en relief non seulement les atouts, les opportunités et les forces du pays, mais également ses faiblesses et ses axes d’amélioration, afin de donner une meilleure visibilité aux investisseurs et aux
partenaires au développement.

Ce rapport indépendant est présenté, pendant la Conférence, à un parterre d’experts, de politiciens, de diplomates, de responsables d’industries, de cadres du secteur privé et du secteur public, ainsi que des membres de la société civile. L’objectif étant de conduire à des réflexions permettant de susciter des solutions pour toutes les catégories socioprofessionnelles.

La Côte d’Ivoire a été le premier pays hôte de la Conférence Risque-Pays, qui en est déjà à sa 7ème édition et est devenue
l’événement économique et financier de référence.

La Conférence Risque-Pays (CRP) est un concept introduit depuis 2017 par l’Agence de notation panafricaine Bloomfield Investment Corporation.

Le concept est de produire un rapport de risque pays qui établit la cartographie de risque d’un pays donné et lui octroie une note en prenant en compte l’environnement économique, social et politique.

Cette conférence de haut niveau est organisée grâce au soutien de différents partenaires à savoir Rawbank, UBA, EquityBCDC, BGFIBANK, Rawsur, TDB et autres.

En direct de Kemesha
Nadine FULA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito