Connect with us

a la une

Sonia Lukusa : « la congolaise doit s’impliquer dans la gestion de la Res publica »

Published

on

Sonia Lukusa : « la congolaise doit s'impliquer dans la gestion de la Res publica » 1

Sonia Lukusa Bilonda est parmi les femmes qui rêvent de voir la société congolaise devenir un cadre où la femme a librement le droit d’être à la tête de la gestion de la Res Publica. D’où, son appel pressant à la congolaise de s’y impliquer activement et complexe.

«  La femme doit refuser de subir. Elle doit plutôt continuer de rechercher le développement à partir de la base qui est et demeure la famille. Elle doit d’ores et déjà investir en ses enfants : filles comme garçons, en leur inculquant notamment la culture du travail sans discrimination aucune », suggère-t-elle.

Pour celles qui ont déjà atteint certaines sphères sociales, Sonia Lukusa pense qu’elles doivent réussir à concilier le boulot et la famille afin de ne pas oublier leur rôle de première éducatrice.

Et de préciser : « la vérité est que la femme doit donner plus de don de soi que les hommes. De toutes les façons, elles sont faites d’os alors que les hommes ont été tirés de la poussière ».

Qui est Sonia Lukusa Bilonda ?
Née à Fungurume dans l’ex province du Katanga, cette dame a fait ses études primaires et secondaires à Ukweli à Kolwezi, l’actuel chef-lieu de la province du Lualaba avant de poursuivre ses humanités littéraires au Lycée Bosangani à Kinshasa.

Sonia Lukusa : « la congolaise doit s'impliquer dans la gestion de la Res publica » 2

Avec son diplôme d’Etat, Sonia Lukusa a commencé ses études universitaires aux Facultés de droit à l’Unikin pendant deux ans puis finalement elle a changé d’orientation pour le Journalisme Politique Intérieure à l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication.

Journaliste de profession et d’une brillante carrière, Sonia Lukusa a gravi plusieurs échelons dans quelques organes de la place où elle était présentatrice de Journal Télévisé et  émissions de débats politiques.

Cette dame aura également été Conseillère en communication dans certains cabinets ministériels.

Quel regard sur la femme congolaise ?
« La femme congolaise est très courageuse. Elle affronte beaucoup de défis avec succès. Beaucoup d’entre elles, de plus en plus, émergent en dépit des pesanteurs socio- culturelles. Elles méritent que l’on croit en elles et que les lois soient assouplies pour leur permettre de compétir et d’accéder aux postes de décision. Non pas parce qu’elles ne sont pas capables, mais plutôt parcequ’elles subissent beaucoup d’injustices masculines. Néanmoins, elles savent et arrivent à se démarquer», a-t-elle déclaré.

Très impliquée dans les œuvres de charité en faveur de la femme et enfant, Madame Sonia Lukusa se bat pour le développement de la femme. Elle estime que ce développement ne se fait pas seulement dans les grandes entreprises mais plutôt dans les familles.

D’où son refus d’admettre que la femme se retrouve dans le rôle de mendiante due au fait que la redistribution de richesses ne soit pas équitable.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :