Quantcast
Connect with us

a la une

Sud-Kivu : les tenanciers des stations-services invités à afficher les prix de carburants à la pompe

Avatar of La Rédaction

Published

on

Sud-Kivu : les tenanciers des stations-services invités à afficher les prix de carburants à la pompe

Le Ministre provincial des Mines et des Hydrocarbures de la province du Sud-Kivu, Apollinaire Bulindi, a appelé, au cours d’une réunion tenue avec les tenanciers des stations-services de sa province, ces derniers à l’affichage de prix du litre de carburants à la pompe.

D’après le Ministre provincial des Mines et Hydrocarbures, cette mesure vise à lutter contre les magouilles de certains revendeurs qui fixent le prix du carburant à leur gré, entraînant la spéculation et autres conséquences en termes de désordre généralisé qui affecte même le coût de transport en commun dans cette province.

En perspective d’une probable hausse de prix à la pompe des produits pétroliers, le Ministre provincial Apollinaire Bulindi indique que cette mesure reste provisoire en attendant la décision du Gouvernement central sur la structure des prix à adopter par tous les opérateurs économiques du secteur pétrolier.

Par sa part, le Président du club des pétroliers de la province du Sud-Kivu, Hadj Ousman Chihubagala Chinja, a fait savoir que l’approvisionnement en produits pétroliers est de plus en plus difficile sur le plan international.

Cette difficulté a notamment occasionné une hausse de prix en faisant passer le mètre-cube d’essence de 950 USD à 1 050 USD en l’espace de quelques jours.

Cette instabilité des prix sur le marché international est à la base des difficultés dans la fixation du prix sur le marché local sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo (RDC).

Il sied de noter que depuis plusieurs semaines déjà, il est très difficile de s’approvisionner en produits pétroliers dans les différentes stations-service de la capitale congolaise.

Bien que les fournisseurs des produits pétroliers n’ont cessé d’affirmer la disponibilité de stocks, plusieurs stations-service n’ont pas fonctionné normalement depuis plusieurs jours.

Une décision du Gouvernement congolais est attendue dans les jours à venir en vue d’une légère augmentation du prix à la pompe.

Mitterrand MASAMUNA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito