Connect with us

a la une

Suisse : le DCAF appuie la RDC pour son adhésion aux Principes Volontaires de respect des droits et de sécurité dans le secteur extractif

Published

on

Suisse : le DCAF appuie la RDC pour son adhésion aux Principes Volontaires de respect des droits et de sécurité dans le secteur extractif 1

Le ministre de mines, Willy Kitobo scelle le partenariat entre le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) et le Gouvernement de la République Démocratique du Congo dans le secteur extractif.

Accompagné de son collègue des Droits Humains, les deux ministres en mission en Suisse, ont échangé, ce jeudi 01 octobre 2020, sur le rôle du Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) dans son accompagnement au processus d’adhésion aux Principes Volontaires de respect des droits et de sécurité dans le secteur extractif.

Le ministre de mines s’est évertué à éclairer les dirigeants de ce Centre sur les efforts qu’entreprend le Gouvernement congolais pour exploiter les minerais de manière responsable.

Il s’agit par exemple de ne pas utiliser les enfants et les personnes vulnérables dans toute activité minière.

C’est ce qui a incité le DCAF à promettre son soutien au Gouvernement Congolais dans tout ce qu’il met en oeuvre pour suivre les recommandations internationales des Principes Volontaires exigées dans le secteur extractif.

Et les deux parties se sont convenues à ce que le dialogue multipartite soit permanent et qu’un état des lieux et une feuille de route soient validés rapidement pour une bonne mise en oeuvre des Principes Volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme en RDC.

A RE(LIRE) : vers la mise en oeuvre de l’Initiative des principes volontaires de respect des droits et de sécurité dans le secteur extractif

Pour rappel, le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité, Genève est une Fondation Internationale qui a pour mission d’aider la communauté internationale à appliquer les principes de bonne gouvernance et à mettre en œuvre la réforme du secteur de la sécurité.

A cet effet, le Centre élabore les normes internationales ou nationales appropriées. Il en assure la promotion, définit les bonnes pratiques ainsi que les recommandations pertinentes qui permettront de mettre en place une gouvernance efficace du secteur de la sécurité.

Sur le terrain, il apporte son soutien en donnant son avis consultatif et propose des programmes d’assistance technique à toutes les parties intéressées.

Les Principes Volontaires se basent sur trois piliers à savoir le Gouvernement, les entreprises et la société Civile.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement