Connect with us

a la une

Sylvano Kasongo : « Tout attroupement de 5 personnes sera dispersé ce jeudi à Kinshasa »

Published

on

Sylvano Kasongo : « Tout attroupement de 5 personnes sera dispersé ce jeudi à Kinshasa » 1

Le Commandant de la Police provinciale de Kinshasa, Sylvano Kasongo Kitenge a annoncé avoir pris des dispositions nécessaires pour disperser tout attroupement de 5 personnes ce jeudi 30 Novembre 2017 à travers la ville. Cette mesure annoncée dans une vidéo postée sur YouTube intervient en exécution de la décision du Gouverneur André Kimbuta portant interdiction des marches de la Majorité Présidentielle et du Rassemblement.

A la veille du 28 Novembre 2017, le patron de la Police de Kinshasa a réuni les Commandants des tous les Commissariats et Sous-commissariats pour leur communiquer la mesure d’exécution de la décision de l’Autorité opérationnelle de la Police provinciale, en l’occurrence le Gouverneur de Kinshasa.

« Nous avons dit aux Policiers que nous passerons la nuit à la belle étoile. Nous allons déployer les policiers partout. Si un militant de la Majorité comme de l’Opposition ose marcher ou perturber l’ordre public, nous allons l’arrêter.  Ainsi donc, tout attroupement de plus 5 personnes à travers la ville sera dispersé. Les kinois sont appelés à vaquer librement à leurs occupations », a annoncé Sylvano Kasongo en lingala.

Si jusqu’à preuve du contraire André Kimbuta Yango reste formelle dans sa décision, le Rassemblement vient de réitérer son appel à la marche pacifique annoncée pour ce Jeudi 30 Novembre 2017 à travers le pays.

Dans une correspondance officielle, André Kimbuta a refusé, pour écarter tout risque de dérapages, de prendre acte de la marche de la Majorité Présidentielle et du Rassemblement projetées respectivement le 28 et le 30 Novembre 2017.

Pour sa part, Sylvano Kasongo Kitenge rassure que lui et ses troupes restent soumis à la décision de l’autorité provinciale conformément aux textes légaux et réglementaires régissant la Police Nationale Congolaise afin de garantir la libre circulation des personnes et de leurs biens.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :