Quantcast
Connect with us

a la une

Tanganyika : la Gouverneure Julie Ngungwa visée par une plainte à la Cour de Cassation pour faux en écriture

Avatar of La Rédaction

Published

on

Tanganyika la Gouverneure Julie Ngungwa visée par une plainte à la Cour de Cassation pour faux en écriture

L’étau se resserre autour de Madame Julie Ngungwa, actuelle Gouverneure de province de Tanganyika. En témoigne la plainte à charge déposée contre elle, le 29 juillet 2022, au Parquet près la Cour de Cassation de Kinshasa/Gombe à l’initiative de Monsieur Tshimanga Ngandu Guelord.

Il s’agit au demeurant d’une affaire motivée davantage par un souci de bonne moralité publique et d’équité.

Selon la partie accusatrice, Madame Julie Ngungwa Mwayuma a en effet recouru à un « faux en écriture » pour se faire élire en faisant une fausse déclaration à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) alors qu’elle a un casier judiciaire entaché.

Pour justifier sa démarche, Monsieur Tshimanga Ngandu Guelord, par l’intermédiaire du cabinet d’avocats Richard Matuli, a produit des preuves qui attestent que Madame Julie Ngungwa Mwayuma a été plus d’une fois arrêtée pour des faits d’escroquerie, de détournement, de faux et usage de faux.

« Suite à une plainte initiée par la société BRASIMBA, le Parquet Général de
Lubumbashi (dans son dossier RFFA/RMP.2010/PG.025/MMK/2012) avait déféré Madame Ngungwa Mwayuma Julie devant le Tribunal de paix de Kamalondo qui la condamnera en 2012 à 18 mois de servitude pénale principale pour escroquerie, faux et usage de faux lorsqu’elle se livrait à des livraisons frauduleuses des produits BRASIMBA.
Ainsi, Madame Ngungwa Mwayuma Julie fera la prison.
En date du 10 mars 2014, cette dernière va encore être arrêtée par le même
Parquet Général de Lubumbashi (voir mandat RMP 3943/PG.025/MMK) qui
la poursuivait toujours du chef d’escroquerie sur la BRASIMBA SA, faux et
usage de faux. », lit-on dans la plainte à charge contre la Gouverneure du Tanganyika en fonction.

La partie accusatrice s’est attelée à démontrer, preuves à l’appui, que la patronne de l’exécutif provincial du Tanganyika a bel et bien caché la vérité sur son casier judiciaire au moment du dépôt de sa candidature pour l’élection de Gouverneur et Vice-Gouverneur de province.

« En date du 6 mai 2022, Madame Ngungwa Mwayuma Julie sera même élue Gouverneure de Province du Tanganyika alors qu’elle n’avait pas renseigné dans son dossier de candidature déposée à la Commission Electorale Nationale Indépendante qu’elle avait déjà été pénalement
condamnée et arrêté plus d’une fois pour des faits d’escroquerie et de faux et usage de faux.
Il se trouve dès lors que le dossier de candidature (dont le casier judiciaire
ainsi que le certificat de bonne vie et mœurs) déposé par Madame Julie Ngungwa à la Commission Electorale Nationale Indépendante pour son élection au poste de Gouverneur de la Province du Tanganyika contenait des mentions fausses.
La précitée a délibérément menti sur les conditions substantielles de son
éligibilité touchant à son casier judiciaire ainsi qu’à sa conduite et ses mœurs. », précise-t-on dans la plainte.

En faisant recours à la justice, Monsieur Tshimanga Ngandu Guelord poursuit un seul objectif : « A partir du moment où Madame Julie Ngungwa a été élue sur fond des faux en écriture, il appartient au Procureur Général de se saisir de ce dossier pour que, conformément à la loi pénale de la République Démocratique du Congo (RDC), elle réponde de son comportement
criminel ».

Ci-dessous les fac-similés du dossier de la plainte à charge contre Madame Julie Ngungwa.

WhatsApp Image 2022 08 02 at 10.03.17

WhatsApp Image 2022 08 02 at 10.03.19

 

 

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Edito