Quantcast
Connect with us

a la une

[Tribune] – L’instabilité gouvernementale des régimes sortant fragilise les performances économiques de la RDC

Published

on

Depuis les 1960, l’instabilité gouvernementale se reproduit en République Démocratique du Congo, en particulier à la fin de chaque régime politique. Ce constat des scientifiques – Economiste Albert Tcheta-Bampa et Juriste Bavick Mankinda confirme la thèse de la dépendance au chemin emprunté ou path dependence, une notion qui souligne le poids des choix effectués dans le passé et celui des institutions politiques sur les décisions présentes.

Après une stabilité relative des gouvernements durant la période démocratique de dix ans (2006-2015) où la RDC a connu en gros que trois Premiers ministres (Antoine Gizenga, Muzito Fumutshi et Matata Mponyo), le décor semble être planté pour que le peuple congolais vive des nouveaux épisodes d’instabilité des années 1990.

Pour preuve, depuis un an, la crise politique source d’instabilité gouvernementale exerce des conséquences négatives sur la croissance économique, organise la prédation des élites et l’enfermement du pays dans les pièges d’équilibre du sous-développement.

A télécharger ci – dessous:

La Tribune intitulée « Instabilité gouvernementale en République démocratique du Congo : dépendance au chemin suivi »

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito