Connect with us

a la une

USA-CHINE : jusqu’où ira la guerre commerciale ?

Published

on

USA-CHINE : jusqu'où ira la guerre commerciale ? 1

Limiter la puissance économique chinoise grandissante est, à l’évidence, la cause majeure de cette guerre commerciale entre les Etats-Unis d’Amérique et la Chine. Cette guerre ne fait que prendre des tournures inquiétantes pas seulement pour les pays en voie de développement. Le dernier feuilleton, Huawei, ce géant chinois des télécommunications est accusé d’espionnage pour le compte de Pékin. En riposte, Pékin a annoncé sa propre liste noire d’entreprises étrangères « non fiables : la première au tableau, le livreur américain FedEx.

De l’origine du bras de fer

Entre les États-Unis et la Chine, les phases de bonne entente ont alterné avec les périodes de fortes tensions. A partir de la fin des années 1990, les entreprises américaines sont de plus en plus nombreuses à commercer avec cette Chine en croissance qui apparaît comme une terre d’opportunité économique. En 2001, la Chine obtient d’être admise dans l’Organisation mondiale du commerce.

Pendant une dizaine d’années, la Chine va effectivement connaître une croissance entre 10 et 12%. Dès le début des années 2000, la Chine exporte considérablement plus aux États-Unis qu’elle n’importe de produits américains et la tendance se renforce avec continuité. D’autant plus que nombre d’industries américaines de biens de consommation ont installé en Chine des filiales qui vendent leurs produits moins chers aux États-Unis.

Le déséquilibre commercial au détriment des États-Unis est considérable. Si ni George Bush ni Barak Obama n’ont mis en cause ce fonctionnement des échanges entre les deux pays, ce n’est pas le cas pour Donald Trump.

A partir de la mi-août 2018, le président américain passe à l’offensive. Début mai 2019, Donald Trump annonce que les taxes américaines sur 250 milliards de dollars (223 milliards d’euros) de produits chinois seront relevées de 10 à 25%. En plus, il annonce: «325 milliards de dollars de biens que nous expédie la Chine restent non taxés mais le seront rapidement, à un taux de 25% ».

Et depuis lors, Pékin a lancé toute une série de mesures commerciales en réaction à celles déjà prises par Washington. Les deux pays poursuivent leur confrontation à coups de surtaxes et de listes noires.

Des intérêts des états menacés

Plusieurs personnalités étrangères ayant participé aux activités du ministère des relations Extérieures du Comité central du Parti Communiste Chinois (PCC) du 4 au 5 juin dernier ont fait des recommandations pertinentes pour que le monde vive en harmonie. Elles ont émis les vœux de voir ces revendications et la situation de la Chine mettre fin à l’hégémonie commerciale des USA. Ce qui pourrait conduire à une coopération solide basée sur la bonne foi.

Selon M. Kaminski, vice- président permanent de l’Association autrichienne d’amitié sino-autrichienne, la réponse rationnelle et appropriée de la Chine à la guerre commerciale et à l’hégémonie déclenchées par les États-Unis reflète la sagesse de son pays depuis des milliers d’années. Raison pour laquelle il partage pleinement la position de la Chine.

Présent à l’événement, Stephen Bwansa, représentant du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) en Chine, estime que la Chine a toujours été fermement attachée au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays, ce qui est très différent de l’hégémonie de certaine puissance au niveau International.

« Les États-Unis devraient lire attentivement le livre blanc publié par la Chine, bien comprendre la position et les revendications légitimes de la Chine qui, jusqu’à preuve du contraire, reste un partenaire incontournable au niveau International”, a-t-il suggéré.

Plusieurs s’accordent pour dire que les victimes de cette guerre commerciale ne sont pas seulement la Chine, mais le monde entier, y compris les entreprises américaines.

De son côté, Mr. Kassem Tfali, président de l’Association chinoise pour la coopération et le développement arabes s’est dit préoccupé par la répression injustifiée des entreprises scientifiques et technologiques chinoises par les États-Unis.

Cela, alors que le progrès scientifique et technologique était un atout pour l’humanité tout entière et que la Chine était à l’avant-garde de la 5G technologie en plus de la nouvelle révolution technologique. D’autres inquiets, se demandent jusqu’où ira cette guerre ? Va-t-on vers la troisième guerre mondiale ? Derrière qui ces pays en voie de développement doivent se ranger ? Wait and see.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :