Quantcast
Connect with us

a la une

5ème Assemblée de l’ONU pour l’Environnement: Guy Loando vante le programme de développement de 145 territoires évalué à 1,6 milliard USD à Nairobi

Avatar of La Rédaction

Published

on

5eme Assemblee de lONU pour lEnvironnement Guy Loando vante le programme de developpement de 145 territoires evalue a 16 milliard a Nairobi

Placée sous le thème « Renforcer les actions en faveur de la nature pour atteindre les objectifs de développement durable », la cinquième Assemblée des Nations-Unies pour l’Environnement (ANUE-5.2), ouverte depuis le 28 fevrier à Nairobi au Kenya, se clôture, ce mercredi 2 mars, par l’adoption d’une déclaration ministérielle par consensus.

Cette rencontre qui a réuni les Ministres de l’Environnement du monde a offert aux participants un cadre d’échange et des stratégies pour renforcer la lutte contre la dégradation de l’environnement, le changement climatique et la montée des inégalités au sein de la population mondiale.

Seul Ministre d’État de l’Aménagement du Territoire invité, Guy Loando Mboyo a pris parole comme orateur du panel qui avait pour thème « Renforcer l’action en faveur de la nature pour atteindre les objectifs de développement durable ».

Il a expliqué les efforts du Gouvernement pour la matérialisation des engagements pris dans le cadre des objectifs durables de développement.

Guy Loando Mboyo a déclaré que le Gouvernement congolais, conscient de l’immensité de son territoire avec une population de plus de cent millions d’habitants, a mis en place un programme ambitieux de développement à la base de 145 territoires dont le coût est estimé à 1,6 milliard de dollars américains. Un programme qui vise à réduire les inégalités.

Selon le Ministre Guy Loandi Mboyo, ce programme permettra notamment à la population d’accéder aux soins de santé de qualité par la construction et la réhabilitation des centres de santé.

Outre l’accès aux soins de santé, Guy Loando a affirmé que la réalisation des ODD passe aussi par la connaissance des ressources de la République Démocratique du Congo. Et l’annuaire des ressources naturelles renouvelables et non renouvelable du sol et du sous sol de la RDC en est une réponse.

« Cet annuaire qui va être mis en exergue très bientôt permettra au pays, face à ses potentialités, d’en savoir plus sur ses ressources naturelles et s’engager résolument dans l’atteinte des ODD », a-t-il fait remarquer.

Et d’ajouter : « la réduction des inégalités dépend de la manière dont les activités humaines sont organisées sur le territoire national. Et c’est le rôle joué par le Ministère de l’Aménagement du Territoire qui est en pleine réforme depuis 2017. »

Il convient de rappeler que la cinquième Assemblée des Nations Unies sur l’environnement (ANUE-5) est présidée par la Norvège.

La première session (ANUE-5.1) s’est tenue en format virtuel les 22 et 23 février 2021 pour traiter des questions procédurales.

Quant à la seconde session (ANUE-5.2) qui se déroule de manière hybride du 28 février au 2 mars 2022, elle est consacrée à l’examen des sujets de fond qui aboutira à la déclaration ministérielle et aux résolutions.

Patrick BOMBOKA

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV