Quantcast
Connect with us

a la une

Afrique : 175 millions USD approuvés par la BAD en faveur de la Banque de commerce et de développement de l’Afrique de l’Est et australe

Avatar of La Rédaction

Published

on

bad

Un montant de 175 millions de dollars a été approuvé, le mercredi 13 juillet 2022, par le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) au titre d’un accord de participation aux risques (APR) en faveur de la Banque de commerce et de développement de l’Afrique de l’Est et australe.

La BAD fournira des liquidités à hauteur de 50 % du montant aux banques émettrices (les 50 % restants devant être mobilisés par la banque de développement TDB), sur la base d’un partage des risques, afin de soutenir les activités commerciales des entreprises et des Petites et moyennes entreprises (PME) locales dans les pays membres du Marché commun de l’Afrique de l’Est et australe (COMESA).

Les deux institutions vont créer un portefeuille de financement de 350 millions de dollars pour soutenir les transactions commerciales. Il s’agit d’un effort stratégique de la Banque africaine de développement pour soutenir le programme de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Selon le Directeur du développement du secteur financier du Groupe de la Banque africaine de développement, Stefan Nalletamby, cet accord devrait stimuler le commerce intra-africain, promouvoir l’intégration régionale et contribuer à la réduction du déficit de financement du commerce en Afrique.

« Nous sommes ravis de finaliser cette facilité avec TDB qui l’aidera à développer ses offres de financement du commerce dans la région du COMESA et à combler le déficit croissant de financement du commerce. Concrètement, cela permettra à la TDB de jouer un rôle majeur dans la fourniture du financement nécessaire à la reprise économique post Covid-19 de ses pays membres. Ce partenariat permettra de catalyser plus de 2,1 milliards de dollars en valeur de transactions de financement du commerce dans de multiples secteurs tels que l’agriculture, la production manufacturière et l’énergie au cours des trois prochaines années. », a-t-il souligné.

Il sied de rappeler que la Banque de commerce et de développement de l’Afrique de l’Est et australe (TDB) est une institution multilatérale de financement du développement fondée sur des traités et ayant valeur d’investissement. Elle compte 41 actionnaires souverains et institutionnels et ses actifs s’élèvent à 7,2 milliards de dollars américains.

La TDB sert 22 économies dans sa région avec pour mandat de financer et de favoriser le commerce, l’intégration économique régionale et le développement durable.

Agnès KAYEMBE

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Edito

ZoomEco TV